Les coraux de la zone Caraïbe rongés par des bactéries

mer
coraux guadeloupe
Des coraux en Guadeloupe. ©Igrec Mer
On connait l’importance des coraux, pour la biodiversité. Mais alors que, dans la Caraïbe, ils semblaient bien faire face au réchauffement climatique, voilà que des bactéries virulentes s’attaquent à eux et les rongent vitesse grand V.

Dans la Caraïbe, en plus de continuer de subir les affres du réchauffement climatique, les coraux sont aussi victimes de violentes attaques de nombreuses bactéries.

Ainsi, leur état de santé se dégrade, y compris en Guadeloupe.
Un bien triste constat et une situation pour le moins contrastée, alors que les récifs de la zone se montraient jusqu’ici un peu plus résistants aux variations météorologiques actuelles que les autres, à l’échelle mondiale,  aux yeux de certains scientifiques.  

A LIRE AUSSI : Les récifs coralliens de la Caraïbe sont plus résistants qu’ailleurs (article du 21 avril 2022).  

Ils n’en restent pas moins fragiles.
Le mal qui les ronge est causé par plusieurs bactéries, considérées comme virulentes, et est identifié sous l’appellation de « maladie de la perte de tissu corallien ».

Ces bactéries sources d’inquiétude ont été détectées, pour la première fois, en 2014, en Floride.
Elles sont dévastatrices, selon les spécialistes, car elles  engloutissent 3 à 4 centimètres de corail, chaque jour. 
Présentes maintenant dans toute la région, elles font actuellement un carnage aux Bahamas, pays qui a poussé un cri d’alarme.

Il existe bien un traitement pour soigner ces coraux malades ; le seul d’ailleurs. Il consiste en l’application d’une pommade antibiotique.
Mais la méthode est fastidieuse, coûteuse… et controversée, avec des conséquences désastreuses sur les « bonnes » bactéries, qui habitent aussi ces coraux.  

A LIRE AUSSI : Les mangroves, herbiers marins, et les récifs coralliens, en danger de mort dans nos eaux (article du 19 avril 2022).