publicité

La mort de 3 sportifs confirmés ces dernières semaines interpelle

Des sportifs qui décèdent en plein effort, le phénomène inquiète… Ces dernières semaines, ce sont plusieurs hommes habitués à la pratique de leur sport qui ont perdu la vie dans notre département. 

  • Claude Céprika
  • Publié le , mis à jour le
C'est un phénomène qui interpelle… Des sportifs confirmés qui décèdent de malaises cardiaques en plein effort… Ces derniers jours, plusieurs décès de ce type ont eu lieu en Guadeloupe.
 

Trop de sportifs décédés

Ils avaient 56, 42 ou 37 ans... Ils étaient footballeurs ou cyclistes et étaient, en apparence, en bonne forme physique. 
L'actualité a été émaillée de plusieurs décès dramatiques de sportifs. Plusieurs cas, à Bouillante, à Marie-Galante et le dernier en date, à Rivière-Sens à Gourbeyre, dimanche dernier. Un homme de 37 ans qui faisait du vélo avec des amis s’est effondré sur le parcours sportif. Il était sapeur-pompier volontaire et agent du centre hospitalier de la Basse-Terre.
Il y a une dizaine de jours, c'est Didier Ménerville, footballeur évoluant au club sportif bouillantais qui est décédé, le 14 septembre, lors de l'entraînement avec ses coéquipiers. L'homme de 43 ans a fait un malaise cardiaque. 
Des drames qui suscitent l'incompréhension. Ken Nubret, coach sportif ne comprend pas et s'interroge sur ces décès.

Ken Nubret, coach sportif

Pour les spécialistes, les sportifs doivent se surveiller régulièrement. C'est l'avis du docteur Franck Ramalingon, médecin du sport. 

Franck Ramalingon, médecin du sport

 

Le footballeur guadeloupéen David Sommeil a échappé à la mort

Dans le monde, ces décès en plein effort ont souvent fait la Une. Ces dernières années, plusieurs footballeurs professionnels, par exemple, ont perdu la vie sur un terrain. 
Le 26 juin 2003, l'international camerounais Marc-Vivien Foé s'effondre lors d'une rencontre entre son équipe nationale et la Colombie. Le joueur vient de faire une rupture d'anévrisme. Il décède. 
D'autres footballeurs sont morts sur un terrain, Patrick Ekeng, un autre international camerounais, Cheick Tioté, international ivoirien, Antonio Puerta, international espagnol.

Le 20 août 2008, le Guadeloupéen David Sommeil, durant un entraînement avec Valenciennes, fait un malaise cardiaque.
© Girondins 4 ever
© Girondins 4 ever
S'ensuivent 15 jours de coma. A son réveil, le 4 septembre, c'est un lourd combat qui l'attend, une longue rééducation dans un centre de réadaptation neurologique. Même s'il a pu retrouver une certaine forme, il conserve des séquelles de ce malaise cardiaque. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play