Renforts sapeurs-pompiers : un terrain d'entente a été trouvé

social
Renforts pompiers
©SDIS
Après des débuts difficiles, marqués par l'incompréhension de certains sapeurs-pompiers, l'intégration des renforts venus de l'Hexagone s'est finalement passée sans encombre selon un communiqué publié par le SDIS Guadeloupe.

L'histoire avait mal commencé, mais elle se termine plutôt bien. Les 29 sapeurs-pompiers venus en renfort de l'Hexagone ont finalement pu collaborer dans de bonnes conditions avec leurs collègues Guadeloupéens. Depuis le 14 août dernier, une rotation a été validée entre les casernes de Port-Louis, Sainte-Anne, Saint-François, Marie-Galante et Sainte-Rose.

Lors des prises de service, aucune tension entre les agents n'a été notée par la direction du SDIS qui, au contraire, a pu observer "des agents satisfaits" et de continuer "durant ces quelques jours des liens forts se sont tissés entre ces hommes." 

La semaine prochaine, un nouveau peloton de sapeurs-pompiers arrivera en Guadeloupe pour relever celui arrivé précédemment. Toutefois, il devraient être mis à disposition du préfet.

Pour rappel, l'arrivée des renforts n'avait pas fait l'unanimité chez les pompiers qui estimaient être en capacité de gérer l'augmentation de la prise en charge de malades due à l'épidémie de Covid-19. Ils revendiquaient en priorité de meilleurs moyens pour mener à bien leur mission.