Panne d'électricité à Cayenne : des quartiers encore privés de courant

accidents cayenne
Panne d'électricité à Cayenne : les travaux se poursuivent
©EDF Guyane
EDF Guyane a enregistré hier vers 17h30 un incident sur deux départs électriques à Cayenne. Une grande partie des clients du centre-ville sont toujours privés de courant. Les travaux de réparation sont en cours. Le retour à la normale se fait progressivement.

Coupure de courant à Cayenne depuis une vingtaine d'heures.
Hier soir, vers 17h30, des incidents multiples sur deux départs d'électricité moyenne tension de 20 000 volts ont privé une grande partie des habitants du centre-ville et de Nord-est de Cayenne de courant, 3400 clients selon EDF Guyane : au niveau de la Sécurité Sociale, du canal Laussat, des rues Lalouette, Catayée, Voltaire, Félix-Eboué ou encore l’avenue de Gaulle et une partie de Montabo.
Il s'agit de défauts affectant des câbles souterrains situés au niveau de la Sécurité Sociale et de la Digue Ronjon dont les lignes souterraines rendent plus complexes la recherche de défauts et les réparations. Il faut, en effet, réaliser un trou dans la chaussée ou les trottoirs, puis effectuer une tranchée afin d'accéder aux câbles.

Une partie de Cayenne de nouveau alimentée en électricité

Ces incidents n’ont cependant aucun lien, selon EDF Guyane, avec les feux de poteaux signalés par les sapeurs-pompiers le même jour à Matoury et Cayenne.
Plusieurs équipes d'EDF Guyane sont rapidement intervenues jusque tôt ce matin pour tenter d’identifier les défauts et de les isoler.  Une grosse partie des clients domiciliés dans le secteur de la Sécurité sociale a ainsi pu être alimentée vers 1h. 

Enfin, à 6h, ce matin, le départ situé au niveau de la Sécurité Sociale a été de nouveau enclenché : la totalité des habitants du quartier a retrouvé du courant.

Retour à la normale progressif

A cette heure, les équipes d'EDF Guyane sont toujours à pied d'oeuvre pour procéder aux réparations. Le retour à la normale se fait progressivement. A 12h30 ce samedi, 340 clients d'EDF étaient encore privés de courant (Rues du 14 juillet 1789 et Maillard-Dumesle). Un groupe électrogène de 800 kWh est en cours d’acheminement pour permettre leur alimentation durant les travaux. Une expertise sera menée par la suite par EDF pour déterminer les causes exactes de ces défauts multiples.

S'il n'a aucun lien avec l'incident du 24 juillet, ce black out survient à peine quinze jours après la coupure d'électricité massive qui a affecté tout le littoral guyanais. Surtout, cela risque risque de raviver les débats et passes d'armes judiciaires autour du projet de la future centrale du Larivot.