publicité

Périscolaire : le défi de la formation

Invité du Midi Guyane du 7 septembre, Jean-David Poquet, le directeur de l'Aprosep a insisté sur la nécessité de former les agents qui s'occupent du périscolaire dans les écoles. 

Jean-David Poquet, directeur de l'Aprosep © guyane 1ère
© guyane 1ère Jean-David Poquet, directeur de l'Aprosep
  • guyane 1ère
  • Publié le
Ce ne sont pas toutes les communes qui permettent aux agents chargés d'assurer les activités périscolaires de suivre des formations qualitatives autres que le fameux BAFA (Brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur)  qui permet d'encadrer à titre non professionnel et de façon occasionnelle des enfants et des adolescents en accueil collectif de mineurs.
Actuellement se tient à l'Aprosep une formation diplômante BPJEPS de niveau 4 (équivalent du bac) ou Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport. Il permet d'encadrer dans des structures associatives ou municipales. Ils sont 9 candidats à y particper dont une jeune femme qui souhaite ouvrir son propre centre.
Mais, ils sont encore peu nombreux à suivre ce type de formations qui apportent une plus value éducative dans les services communaux.

L'interview de Jean-David Poquet directeur de l'APROSEP
ITW de Jean-David Pocquet


Le reportage de Marc-Philippe Coumba
Le défi de la formation dans le périscolaire

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play