martinique
info locale

Abandons des martiniquais sur le Tour de Guadeloupe : "Il faut savoir accepter la défaite et repartir de plus belle" (Hervé Arcade)

cyclisme
Hervé Arcade
Hervé Arcade est l'un des cadres de la sélection de Martinique pour le Tour de Guadeloupe 2019. ©Jean-Claude Samyde
Les observateurs sont frappés par la malchance de la sélection martiniquaise sur le Tour cycliste 2019 de Guadeloupe. 5 abandons sur 6 dès le milieu de la semaine. Hervé Arcade, l'un des cadres de l'équipe, pense qu'il faut "savoir accepter la défaite et repartir de plus belle".
Le Tour cycliste international de Guadeloupe est de classe 2, c'est-à-dire ouvert à des coureurs professionnels. Les martiniquais en sont conscients puisqu'ils ont l'habitude d'y participer. "L'année dernière (2018), Cédric Eustache et Willy Roseau, notamment se sont bien comportés", rappelle Hervé Arcade.

Il s'agirait pas d'un problème de niveau, et pourtant quel naufrage cette année ! Avant la mi-course, Yannis Cidolit est le seul rescapé d'une sélection qui semblait excellente (Mickaël Stanislas, Cédric Eustache, Brandon Baret-Ajax, Yannis Cidolit, Edddy-Michel Cadet-Marthe et Thierry Ragot).

Les coureurs victimes d'une grave chute (Stanislas, Eustache), dès la première étape (samedi 3 août 2019), sont repartis courageusement mais la douleur était trop forte. "Les garçons étaient très motivés cette année. Cet échec est dû au coup du sort", selon Hervé Arcade.

Hervé Arcade

"Quand il y a la victoire on est heureux, quand ça ne sourit pas il faut savoir l'accepter, digérer, et puis repartir de plus belle", admet avec un brin de philosophie Hervé Arcade.

Les cadres et les coureurs martiniquais devraient faire un bilan rationnel dimanche soir à l'issue de la dernière étape du Tour de Guadeloupe et se préparer pour le Tour de Guyane (17 au 25 août 2019).
Publicité