martinique
info locale

Affaire des coureurs cyclistes étrangers : la justice donne à nouveau gain de cause à la Pédale Pilotine 

cyclisme
Cyclisme : peloton
©Martinique 1ère
À moins de 48h du 37e tour international cycliste de la Martinique, la décision du Tribunal de Grande Instance de Fort-de-France est tombée ce jeudi après-midi (5 juillet). Cette fois encore la justice donne gain de cause à la Pédale Pilotine, le club pourra ligner ses deux coureurs vénézuélien. 
S'agit-il de l'épilogue sur cette affaire de coureurs étrangers qui agite le milieu du cyclisme depuis plusieurs semaines maintenant ? 

Cet après-midi ( jeudi 5 juillet 2018, le Tribunal de Grande Instance de Fort-de-France a donné gain de cause à la Pédale Pilotine suite à la procédure d'assignation en référé d'heure à heure déposée par l'avocate du club contre le Comité Cycliste Régional. 

Ainsi, la Pédale Pilotine pourra aligner ses deux coureurs Vénézuéliens au départ du 37e tour de Martinique ce samedi 7 juillet. Le tribunal a annulé le nouveau règlement du tour voté par les membres du comité régional cycliste de Martinique qui limite à un seul coureur étranger par club. 
La justice avait déjà donné gain de cause à la Pédale Pilotine en juin dernier.Le tribunal de Grande Instance de Fort-de-France avait reconnu l'irrégularité de l'Assemblée Générale du 13 janvier 2016, qui a institué la règle d'un coureur étranger par club. 

De son côté, Alfred Defontis le président du Comité Régional Cycliste semble vouloir se concentrer sur la préparation du tour qui commence dans 48 heures. 
Publicité