Deux élus martiniquais participent au festival "mémoire de l'histoire de l'abolition de l'esclavage" en Saône et Loire

histoire
Esclavage (Bourgogne)
Dans l'assistance, les élus Christian Rapha, maire de Saint-Pierre et l’adjoint au maire de Saint-Joseph, Claude Adèle. ©D. Bétis
Christian Rapha, maire de Saint-Pierre et Claude Adèle, adjoint au maire de Saint-Joseph, ont participé, mardi 03 mai 2022, au lancement du 13e festival outre-mer en Bourgogne. Le programme des festivités comprend des expositions, de la musique, une parade, du conte et un suivi de mémoire.

Différentes manifestations culturelles traitent de la  mémoire de l’histoire de l’abolition de l’esclavage en Saône-et-Loire pendant ce mois de mai.

Sur la place de la capitainerie de la ville de Montceau-les-Mines, la Martiniquaise Christiane Mathos présidente de l'association "les amis des Antilles", accueille les délégations invitées au 13e festival outre-mer en Bourgogne.

Le festival "Mémoire de l’histoire de l’abolition de l’esclavage en Saône-et-Loire" s’est ouvert mardi 3 mai 2022, en présence des acteurs culturels associatifs et politiques de France et de Martinique.

Moment fort, solennel et  historique

Ce festival riche, varié, culturel, festif et éducatif, fait vivre la mémoire de l’esclavage et de ses héritages autour du projet : la route des abolitions de l’esclavage en Saône et Loire.

Cette région est une terre d’hommes et de femmes qui ont combattu ce crime contre l‘humanité. On peut citer Pierre Moreau, Jean-Philippe Saclier, Anne Marie Javouhey, Alphonse Louis de Lamartine qui fut à l’origine du décret de l'abolition de l’esclavage.

Christiane Mathos
Christiane Mathos, créatrice du festival outremer en Bourgogne ©Cap Youtube

Une plaque commémorative 

À quelques dizaines de mètres de l’église Notre Dame, sur la place de la capitainerie, l’agence de l’office du tourisme accueille la première plaque posée à Monceau-les-Mines.

Dans l‘assistance, autour du maire de Montceaux-Les-Mines Marie-Claude Jarrot et la présidente de l'association Christiane Mathos, une délégation d’élus martiniquais  emmenée par Christian Rapha, maire de Saint-Pierre et l’adjoint au maire de Saint-Joseph, Claude Adèle.

Des discours projetés sur l’avenir

Marie-claude Jarrot, maire de Monceau les Mines, a souligné le travail  accompli par des hommes et femmes défendant des valeurs humaines. Le député Rémy Reyberrote a mis en avant les valeurs humaines et le courage des défenseurs.

Les représentants de la fondation sur la mémoire, ont transmis le message de leur président Jean Marc Ayrault.

Ces lieux de mémoire, nous disent que l’histoire de l’esclavage et de la traite est aussi l’histoire du combat permanent pour les faire cesser. Que ce combat a été mené en Afrique et dans les colonies par les esclaves eux-mêmes, mais qu’il a été aussi mené ici, dans cette région de France … »

Mot du Président de la fondation sur la mémoire  - Jean-Marc Ayrault.

Je suis heureux de participer à cet événement. Les esclaves se sont libérés eux mêmes, mais des hommes et des femmes ont travaillé pour le respect de la dignité et des valeurs humaines. L'association de Christiane Mathos fait un travail remarquable de recherche des traces du souvenir de l’esclavage.

Christian Rapha Maire de Saint-Pierre

Culture, histoire et festivités

Ce 13e festival en ouvrant ses portes sur un partage de culture et d’histoire pour le mieux vivre ensemble, propose un programme varié avec des expositions, de la musique, une parade, du conte, un suivi de mémoire.

La présidente du festival, envisage d'offrir au public une parade déambulatoire le samedi 7 mai sous la direction de Samuel Jaudon. Une vingtaine d’associations prendront part à la fête : Tropicana, le premier prix du carnaval de Paris, le comité organisateur du 10 mai de Paris, "koulé kréole" de Dijon, "Alsace Dom", Elise Kali de la Guadeloupe.  

La Martinique apporte une forte présence, avec "Racine Créole", la marionnettiste-conteuse Jala-Lafontaine qui interviendra dans les écoles et l'écrivaine Michelle Houdin qui dédicacera ses livres.   

Le film "colonisation et esclavage" de Jocelyn Jonaz, primé aux États-Unis, en Inde, au Nigeria, (Awards - meilleur documentaire,  meilleures musique et réalisation), sera projeté en présence du réalisateur.