Drame au Vauclin : un jeune homme grièvement atteint de plusieurs coups de couteau

violence
Gendarmerie
©Raphaël Bastide
Un jeune homme d'une vingtaine d'années a été transporté par hélicoptère dans un état préoccupant à l'hôpital de Fort-de-France. Il a reçu plusieurs coups de couteau en début de soirée à la résidence Concorde au Vauclin.

Bagarre, règlement de compte ou autre, les faits sont peu précis pour l'instant. Gendarmes et sapeurs-pompiers sont avisés peu après 19 heures, en ce début de soirée du 15 novembre 2022, qu'un homme est à terre. Il vient d'être poignardé à la résidence Concorde au Vauclin.

Les premiers arrivés sur les lieux constatent en effet qu'un jeune homme, âgé d'une vingtaine d'années est gravement atteint de plusieurs coups de couteau. Son état inspire la plus grande inquiétude car il perd beaucoup de sang. "Il est touché à l'abdomen et au flanc droit", précise une source proche de l'enquête.

Les agents du STIS (Service Territorial d'Incendie et de Secours) et un médecin déploient les moyens les plus efficaces pour "stabiliser" la victime. Compte tenu de cette urgence, l'homme blessé est transporté par l'hélicoptère de la sécurité civile vers l'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France.

Pas d'informations fiables sur les  circonstances de cette nouvelle scène de violence en Martinique. Les gendarmes enquêtent. 

Déploiement d’un escadron de gendarmerie mobile supplémentaire en Martinique

Dans ce contexte, après la fusillade provoquée par un groupe de motocyclistes cagoulés  à l’Espace Reprise et au domaine de l’Oasis à Rivière-Salée, où 25 homicides sont enregistrés en Martinique depuis le début de l’année 2022, dont une majorité par balles, le gouvernement confirme le renforcement de moyens.

Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer décide de déployer un escadron de gendarmerie supplémentaire en Martinique.

Cette unité sera opérationnelle dans les prochains jours pour renforcer significativement les dispositifs de contrôles et d’interventions des forces de sécurité intérieure sur tout le territoire afin de lutter contre cette délinquance et contribuer à ramener de la quiétude dans le quotidien des martiniquais et des martiniquaises. En parallèle, une mission exploratoire de spécialistes de police judiciaire et de renseignement criminel sera projetée en Martinique la semaine prochaine pour analyser le phénomène criminel.

Préfecture de Martinique