publicité

Frédéric Piquionne prend ses marques

Le nouveau sélectionneur Mario Bocaly a rencontré le nouveau manager général Frédéric Piquionne pour définir le rôle de chacun. Les deux hommes ont un objectif commun, rendre l'équipe de Martinique compétitive lors de la Ligue des Nations de la CONCACAF et de se qualifier pour la prochaine Gold Cup.

Frédéric Piquionne manager général de la sélection de football de Martinique © Outre Mer.1
© Outre Mer.1 Frédéric Piquionne manager général de la sélection de football de Martinique
  • Camille Alexandre
  • Publié le
Le sélectionneur martiniquais a rencontré le manager général pour définir les nouvelles missions de chacun. Il n'est pas question pour Frédéric Piquionne de composer l'équipe ou encore d'interférer dans le travail de Mario Bocaly. 


Jean-Marc Civault et son staff technique avaient vite confiné David Régis dans un rôle de manager général à la française et non anglaise. Il n'avait pas son mot à dire sur l'équipe de Martinique et faisait de l'intendance pour organiser les déplacements, trouver des hôtels lors de la dernière Gold Cup aux États-Unis.


Des professionnels pour la sélection



Frédéric Piquionne veut décrocher le diplôme de brevet d'état d’entraîneur professionnel et voit en ce poste de manager général de la sélection, une opportunité pour engranger de l'expérience et l'ajouter à son CV. Il rêve d'entraîner un jour Rennes, Saint-Étienne ou Monaco où il a été professionnel.
Il est acquis que ce Martiniquais passé aussi par le Golden Star de Fort-de-France et la JS Morne Blanc, un club du Diamant, rencontrera des clubs professionnels de l'hexagone pour libérer des joueurs d'origine martiniquaise.



Frédéric Piquionne compte beaucoup sur José-Pierre Fanfan un Martiniquais agent de joueurs pour son réseau. Aucun joueur de Ligue 1 ne porte les couleurs de la Martinique. Il y a pourtant cinq professionnels martiniquais bien connus des téléspectateurs. Il s'agit de Théophile Catherine, Lois Diony de Saint-Étienne, Jérémy Sorbon, Jimmy Briand de Guingamp, Emmanuel Rivière de Metz. 



Mario Bocaly et Frédéric Piquionne veulent une sélection de Martinique très compétitive avec de bons professionnels pour obtenir la qualification pour la Gold Cup. Le ministère français des sports dirigé par la Guadeloupéenne Laura Flessel a son mot à dire pour que la Ligue de football professionnel oblige les clubs à mettre à la disposition de la Sélection des joueurs d'origine martiniquaise. 


Le calendrier de cette sélection étant calqué sur la FIFA, Il est temps de régler ce problème.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play