publicité

Gold Cup 2019 : la Martinique doit se racheter face à Cuba

Les Matinino sont en quête de leurs premiers points dans la Gold Cup 2019. Pour espérer se qualifier pour les quarts de finale, la sélection doit battre Cuba ce mercredi (19 juin) à 20 heures. La deuxième journée du groupe A se déroule au Broncos Stadium de Denver, dans le Colorado.

Les joueurs ont découvert la pelouse du Broncos Stadium at Mile High de Denver, lieu de leur deuxième match de Gold Cup. © LAV
© LAV Les joueurs ont découvert la pelouse du Broncos Stadium at Mile High de Denver, lieu de leur deuxième match de Gold Cup.
  • Par Laurie-Anne Virassamy
  • Publié le , mis à jour le
Cuba /Martinique, deuxième match du groupe A de la Gold Cup à Denver (Colorado).
En direct sur Martinique la 1ère


Au-delà de la tactique, ce sera peut-être la clé du match : la causerie du coach avant le début de la rencontre. Exercice difficile en perspective pour Mario Bocaly, le sélectionneur martiniquais. Car au lendemain de la défaite inaugurale face au Canada, le constat était clair : "On n’a plus le choix, on doit à tout prix gagner", expliquait Sébastien Crétinoir, le capitaine. "Il faut demander pardon au peuple martiniquais. On n’a pas été à la hauteur", reconnaissait dès la fin du match le défenseur Jean-Sylvain Babin.

Les joueurs ont beaucoup parlé entre eux. "Il fallait remettre les têtes en place tout doucement. Et puis recommencer à travailler tactiquement", résume Mario Bocaly. "Forcément après une défaite, c’est toujours difficile. On doit vite passer à autre chose, se concentrer et préparer le prochain match", commente de son côté Jordy Delem, le défenseur du Seattle Sounders FC.
 
Fabrice Piéjos, l'entraineur des gardiens (au milieu), encadre Stéphane Michalet (à gauche) et Loïc Chauvet (à droite). © LAV
© LAV Fabrice Piéjos, l'entraineur des gardiens (au milieu), encadre Stéphane Michalet (à gauche) et Loïc Chauvet (à droite).
Pour ce deuxième match de groupe, on doit s’attendre à quelques modifications. "Déjà l’état d’esprit", assure le sélectionneur. "Il y aura peut-être quelques changements dans l’équipe. Le score est lourd. Mais il ne reflète pas l’opposition entre les deux équipes, parce qu’on avait pas mal d’occasions. Ces joueurs ont de la qualité. Il faut qu’on les mette tous ensemble à faire la même chose". En revanche, on ne verra pas sur le terrain Sébastien Crétinoir. Le capitaine de la sélection n’est pas encore rétabli de sa blessure au genou.
 

Même objectif pour Cuba


La victoire est impérative pour chacune de ces équipes si elles veulent espérer franchir le premier tour. Comme la Martinique, Cuba a essuyé une lourde défaite Mexique en ouverture de la Gold Cup, avec sept buts encaissés contre le Mexique, samedi dernier (15 juin 2019).

En ayant les quarts de finale dans le viseur, il faut aussi remobiliser son groupe. "Pour moi, c’est davantage psychologique. L’équipe est concentrée. Et pour le match de mercredi, nous avons l’esprit positif pour avoir un bon résultat", assure le milieu de terrain cubain Aricheel Hernandez.
Raúl Mederos, le sélectionneur de Cuba et le joueur Aricheel Hernandez n'ont pas le choix. Il faudra gagner mercredi pour maintenir un espoir de qualification. © LAV
© LAV Raúl Mederos, le sélectionneur de Cuba et le joueur Aricheel Hernandez n'ont pas le choix. Il faudra gagner mercredi pour maintenir un espoir de qualification.
Sauf que maintenant, le sélectionneur cubain ne peut compter que sur vingt-et-un joueurs au lieu des vingt-trois habituellement. L’attaquant cubain Yordan Santa Cruz, n’ayant pas vu venir aux États-Unis faute de visas, n’a pas pu être remplacé avant le départ de son équipe. Et samedi, le capitaine de la sélection Yasmani López a déserté. "C’était sa décision, il l’a prise et il est allé jusqu’au bout", dit le coach, Raúl Mederos.

Pour l’instant, les statistiques ne sont pas favorables aux Matinino. En sept rencontres, Cuba a gagné trois fois et fait trois matchs nuls. La Martinique compte une victoire, en 2012. Mais dans des matchs pareils, comme celui de ce mercredi, on oublie facilement les statistiques.

Cuba / Martinique est à suivre (mercredi 19 juin 2019), en direct sur Martinique la 1ère (web-radio-télévision), à partir de 20 heures. L'autre rencontre du groupe A, Mexique / Canada, sera diffusée seulement sur notre site.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play