"Il faut une université martiniquaise de plein exercice" [Francis Carole]

éducation
Université Francis Carole
©Capture FB

Invité du journal radio de 7h ce mercredi 10 mars 2021, le conseiller de l'exécutif s'est exprimé sur le dossier de l'Université des Antilles. Francis Carole s'est positionné en faveur d'une scission de l’institution dans sa gestion ou plus franche. 

Se dirige-t-on vers une scission de l’Université des Antilles ? La séparation semble désormais presque inéluctable. Invité dans le journal radio de 7h ce mercredi 10 mars 2021, le conseiller exécutif en charge des affaires sociales, de la santé et de la solidarité Francis Carole a pris une position forte sur ce dossier. 

Nous avons depuis quelques années, des problèmes qui sont liés à la gouvernance de l'Université des Antilles où l'autonomie du pôle Martinique est régulièrement violée et méprisée.

La solution désormais, puisqu'on ne peut pas s'entendre, même si nous avons fait des efforts en ce sens, il faut une université martiniquaise de plein exercice.

Francis Carole, conseiller exécutif CTM


Écoutez Francis Carole, invité du journal radio de 7h présenté par Grégory Gabourg. 

Francis Carole (scission UA)


La crise à l’Université inquiète la Collectivité Térritoriale de Martinique. Ainsi, Alfred Marie-Jeanne a rencontré Eustase Janky hier (mardi 9 mars 2021) afin de lui faire part de son mécontentement et lui rappeler "que les principes d’unité et d’équité doivent prévaloir dans les relations entre les deux pôles". Réunion à l'hôtel de la CTM à laquelle Francis Carole a assisté. 

Il n'y a pas eu de débat très long. Le président tenait simplement à marquer une position.

 

Le débat doit s'ouvrir entre nous martiniquais. Il faut que nous sachions ce que nous voulons.

 

Je pense qu'il y a deux possibilités qui peuvent exister : ou une forme d'indépendance association où chaque pôle serait indépendant dans sa gestion tout en maintenant des relations d'association.
L'autre alternative serait une université de plein exercice en Martinique qui permettrait de régler ces difficultés et de mettre fin à une tentative à marginaliser le pôle Martinique. 

 

Quelques heures plus tôt (mardi 9 mars 2021), enseignants et étudiants manifestaient sur les Campus de Schœlcher en Martinique et de Fouillole en Guadeloupe alors même que le président Eustase Janky présentait le bilan de ses 4 premières années de présidence. 

Les enseignants de Martinique reprochent au président de prendre des décisions qui nuisent au fonctionnement du pôle Martinique, sans les consulter. 

Un nouvel appel à la grève a d’ores et déjà été lancé jeudi prochain à l’Université des Antilles. 

Depuis la fin de l'Université des Antilles et de la Guyane (UAG) avec le départ de la Guyane en 2013, de nombreux conflits entre les pôles Guadeloupe et Martinique se sont succédés.