Le ministre de l'Outre-mer Sébastien Lecornu, annonce 170 millions pour lutter contre la Covid en Martinique

gouvernement
Visite ministérielle
Sébastien Lecornu en compagnie de quelques maires du nord Martinique. ©S.L (twitter)

Sébastien Lecornu s’est rendu à Sainte-Marie (31 décembre 2020), pour évaluer l’ampleur des dégâts causés par les intempéries de novembre dernier. Mais le ministre a surtout annoncé qu’une enveloppe de 170 millions va être donnée à la Martinique pour faire face à la Covid-19.

Pour son deuxième jour en Martinique (31 décembre 2020), le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu s’est rendu auprès des sinistrés des intempéries de novembre 2020 à Sainte-Marie, quartier Fonds Saint-Jacques.

Il est venu constater les dégâts après les fortes pluies qui se sont notamment abattues sur la façade atlantique le mois dernier et qui ont provoqué de nombreux glissements de terrain et coulées de boues. Sur place, les stigmates sont encore présents. 

Des sinistrés interpellent le ministre

 

Dès son arrivée sur place, le membre du gouvernement ne souhaite pas perdre de temps. Le préfet Stanislas Cazelles, muni d’un plan lui sert de guide. Sur place, ils constatent une dizaine de maisons et un immeuble lourdement endommagés depuis le 11 novembre 2020. C’est alors qu’un sinistré interpelle Sébastien Lecornu, souhaitant obtenir des réponses. 

Le ministre a accepté de répondre, s’ensuit une série de questions-réponses.

L’homme politique élabore des solutions éventuelles avec les assureurs et les membres du BRGM (Bureau de Recherche Géologiques et Minières) et de la DEAL (Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement), qui l’accompagnent. 

Murs lézardés, terrasses soulevées ...

 

Une fois le débat terminé, le ministre a visité deux villas dont la situation est totalement différente. Elles représentent la complexité des dossiers. L’une d’entre elles est intacte, seul le jardin porte les stigmates des intempéries. L’autre est méconnaissable : murs lézardés, terrasse soulevée, poteaux et murs de soutènement effondrés...

Sur chaque habitation, les propriétaires lui posent de nombreuses questions auxquels il tente de répondre. 
 

"Une maison, une solution"

 

En fin de visite, Sébastien Lecornu a pris la parole devant toutes les personnes présentes dont le préfet, les membres du BRGM, de la DEAL et du maire de Sainte-Marie Bruno Nestor Azerot. Il affirme que chaque cas est particulier. "Une maison, une solution" précise-t-il avant d’ajouter "les premières indemnisations doivent arriver sous trois mois". 

Un comité de suivi sera mis en place à partir du 15 janvier 2021 "afin d’évaluer au cas par cas chaque situation".

Outre ces visites, Sébastien Lecornu s’est rendu mercredi 30 décembre 2020 à la CGSS de Martinique pour visiter la plate forme "contact tracing" qui sert à retrouver les cas contacts des personnes infectées par la Covid. 
 

Une enveloppe de 170 millions pour la Martinique

 

Le ministre a annoncé que le gouvernement attribue une enveloppe de 170 millions au dispositif France Relance. Ce dernier est en charge de protéger la Martinique des conséquences économiques et sociales de la crise liée à la Covid. Les fonds seront répartis selon trois axes : écologie, compétitivité et cohésion. 

Le ministre s’est envolé à 14 heures en direction de la Guadeloupe. Après l’île sœur, il rejoindra Saint-Barthélémy avant de rentrer à Paris.