publicité

Des navettes marrons en baie de Fort-de-France ?

L'absence de navettes maritimes entre les Trois-Îlets et Fort-de-France depuis plusieurs jours, a amené des entreprises d'excursions à faire la liaison de part et d'autre de la Baie des Flamands. Mais la Direction de la Mer est intervenue cette semaine et a verbalisé l'un d'entre eux !

Les bateaux sur les appontements de Fort-de-France. © Bertrand Caruge
© Bertrand Caruge Les bateaux sur les appontements de Fort-de-France.
  • Par Bertrand Caruge
  • Publié le , mis à jour le
À cause de la grève des salariés des navettes maritimes depuis le 18 mars 2019, des entrepreneurs d'excursions, dont les embarcations naviguent en pleine baie des Flamands, et la traversent depuis quelques jours, disent dépanner en ces temps de disette des navettes habituelles.
 
Oui, mais voilà, la Direction de la Mer s'en est mêlée, et a dressé des amendes à l'un d'entre eux, précise son directeur. Selon l'administration, en raison du dépassement du nombre maximal de passagers autorisés, ce qui bien évidemment met en jeu la stabilité des embarcations, et par conséquent la sécurité des personnes embarquées.
 

Il conviendrait de faire preuve de souplesse (selon les responsables du tourisme et des excursions) 


Mais l'excursionniste Yannick Certain, estime que cette règle doit être respectée quelque soit la nature du trajet, ballade touristique ou liaison intercommunale. Selon lui, c'est peut-être bien le fait de la rotation Fort-de-France vers les Trois- Îlets qui a valu un oeil sourcilleux de la Direction de la Mer.  Aussi, il demande compte tenu des circonstances, un regard plus bienveillant...

Du côté des affaires du tourisme, il se dit aussi que comme par voie terrestre, il est toujours aussi difficile de se rendre aux Trois-Îlets avec une cherté des transferts par taxi de place. Dans un tel contexte, et si les passagers ne sont pas du tout en danger, il conviendrait de faire preuve de souplesse et d'accorder exceptionnellement à ces prestataires nautiques, l'autorisation d'opérer ces transferts durant cette période de pénurie de transport maritime habituel.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play