Le militant politique Olivier Berisson auditionné au commissariat de Fort-de-France

sécurité
Manifestants et sympathisants devant le commissariat de Fort-de-France. ©Marco Calmo
Depuis ce matin (mardi 18 janvier 2022), Olivier Bérisson et un autre homme sont entendus dans les locaux du commissariat de police de Fort-de-France. Le militant politique aurait été placé en garde à vue.

Des manifestants et sympathisants du mouvement "Mun" présidé par Olivier Bérisson sont rassemblés aux abords du commissariat de Fort-de-France ce mardi 18 janvier 2022. 

À l'intérieur, depuis ce matin, Olivier Berisson et une autre personne sont entendus par les forces de l'ordre. Les deux personnes avaient été convoquées concernant les échauffourées entre forces de l'ordre et manifestants contre l'obligation vaccinale le 15 octobre 2021 devant l'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France. 

À l'issue de cette convocation, ces deux personnes seraient retenues en garde à vue. 

Pour le moment, pas de commentaire sur les raisons de la garde à vue. Juste que messieurs Bérisson et Thodiard sont retenus en garde à vue et que nous aurons plus de précisions sur leur sort cet après-midi. 

Maître Alik Labéjof-Lordinot, avocat de la défense, interrogé par Stéphanie Octavia et Marco Calmo

Les militants se sont installés sur la place en face du commissariat de Fort-de-France. ©Marco Calmo

Le rappel des faits

La mise en place effective de pass sanitaire au CHU de Martinique en octobre 2021 a provoqué de vives tensions aux entrées des hôpitaux de l'île.
Le vendredi 15 octobre 2021, la violence s'est invitée avec des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants. Trois personnes avaient été interpellées