Pass sanitaire à l'hôpital : la tension est palpable en Martinique

coronavirus
Réunion CHUM
Une rencontre entre direction du CHUM et l'intersyndicale s'est tenue ce lundi 11 octobre 2021. ©F. Zozor
Ce lundi 11 octobre 2021 entre en application le pass sanitaire dans les Établissements Recevants du Public. Jour que les syndicats hospitaliers ont souhaité marquer avec une mobilisation dans les hôpitaux de l'île. Au cours d'une rencontre, la direction a proposé la mise en place de tests.

Depuis ce lundi matin (11 octobre 2021), des agents de sécurité sont en charge de contrôler le pass sanitaire des soignants et des personnes souhaitant accéder, sauf urgence, à l'hôpital. 

Contre la mise en place de l'obligation vaccinale et du pass sanitaire, les syndicats hospitaliers ont érigé des barrages devant les entrées des différents hôpitaux de l'île (Fort-de-France, Lamentin, Trinité...).

 

Entrée hôpital PZQ
Mobilisation devant l'entrée de l'hôpital Pierre Zobda-Quitman du CHU de Martinique. ©F. Defremont

 

Une rencontre entre la direction et les membres de l'intersyndicale (CDMT, FO, USAM, Convergence 972, CGTM, UGTM, US Sages Femmes) s'est tenue au premier étage du bâtiment administratif du CHUM. Au cours de celle-ci, Benjamin Garel, le directeur du CHU de Martinique a proposé la mise en place d'un test antigénique à compter de ce mercredi (13 octobre 2021).

Les soignants qui ont "peur du vaccin" pourront faire ce test tous les deux jours, afin d'avoir un pass sanitaire et d'être en règle avec la législation. Une procédure provisoire avant l'entrée en vigueur progressive de l'obligation vaccinale à compter du 24 octobre 2021.  

(Re)voir l'intervention de Benjamin Garel dans le reportage de Franck Zozor et Guilhem Fraissinet lors de notre journal télévisé à 3 heures (11 octobre 2021).

 

©Martinique la 1ère

 

Après quelques heures de blocage, les accès aux hôpitaux ont finalement été libérés en cours de matinée. Une nouvelle mobilisation devrait à nouveau se tenir demain (mardi 12 octobre 2021). 

Concernant le pourcentage de personnes vaccinées au CHU, selon Benjamin Garel, il est difficile d'établir un chiffre puisqu'il n'a obtenu que peu de retours suite à ses demandes au personnel.

En septembre 2021, le directeur de l'Agence Régionale de Santé de Martinique annonçait 60% du personnel hospitalier et Serge Aribo, secrétaire général de l'UGTM santé, 30 % du personnel du CHUM