publicité

Plusieurs radars de Martinique vandalisés avec des gilets jaunes

Les mécontents de Martinique ralliés à la cause des gilets jaunes semblent vouloir changer de stratégie. Des gilets jaunes ont été fixés avec du scotch sur plusieurs radars de l'île. Les fois précédentes la mobilisation avait pris la forme d’une marche dans les rues (17 et 24 novembre 2018).

Plusieurs radars vandalisés. © Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère Plusieurs radars vandalisés.
  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le , mis à jour le
Voilà une image qui semble amuser les automobilistes qui empruntent la rocade de Fort-de-France. En effet, les deux radars vers Schoelcher et le Lamentin sont parés d'un gilet jaune fixé avec de longs rubans de scotch. Pour l'instant, la préfecture de Martinique ne donne pas le nombre exact de radars obstrués.
En plus du radar obstrué, le panneau de signalisation a lui aussi été vandalisé. © Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère En plus du radar obstrué, le panneau de signalisation a lui aussi été vandalisé.
 

Dégrader un radar est un délit


Cet acte non revendiqué, pourrait être attribué aux mécontents de Martinique ralliés à la cause des gilets jaunes. La loi rappelle que dégrader un radar est un délit. Les vandales risquent cinq ans d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende. 
 

Un mouvement qui a du mal à prendre en Martinique


À l'appel de l'Association des Consommateurs et des Citoyens de la Caraïbe (ACCC), moins d'une centaine de personnes ont manifesté dans les rues du centre-ville de Fort-de-France les samedis 17 et 24 novembre 2018.
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play