Présidentielle 2022 : plusieurs candidats ont leur comité de soutien en Martinique

élections
Palais de l'Élysée
Palais de l'Élysée à Paris. ©France 2
D’ici au premier tour de l’élection présidentielle (le 9 avril aux Antilles), plusieurs candidats peuvent compter sur des comités de soutien locaux. Certains ont atteint péniblement la barre des 500 parrainages ces dernières heures.

La liste définitive des prétendants à la prochaine élection présidentielle sera rendue publique le lundi 7 mars 2022 par le Conseil constitutionnel, avant d’être publiée le lendemain au Journal Officiel. À ce jour, les "principaux" candidats ont obtenu leurs 500 parrainages, obligatoires pour officialiser leur participation au scrutin. Certains ont difficilement atteint la barre des 500 parrainages ces dernières heures.  

Plusieurs comités locaux en Martinique    

Mais pour faire campagne, les parrainages ne suffisent pas. Il faut pouvoir s’appuyer sur des comités de soutien. Ces groupes de militants sont généralement composés d’élus locaux, de personnalités de la société civile, d’artistes parfois ou de représentants du monde économique. En Martinique, plusieurs ont été créés ces dernières semaines.  

Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière), est soutenue par "Combat Ouvrier".

Anne Hidalgo (Parti Socialiste), est soutenue par la FSM (Fédération Socialiste de Martinique).

Yannick Jadot (Europe Ecologie - Les Verts), est soutenu par "Martinique Ecologie".

Valérie Pécresse (Les Républicains), est soutenue par deux comités, lesquels se disputent la légitimité de la représentation dans l'île. Ils sont conduits par un maire et une ex-conseillère territoriale.  

Marine Le Pen (Rassemblement National), est soutenue par "Rassemblement National Matinik".  

Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise), soutenu par "La Martinique Insoumise avec JLM".

Fabien Roussel (Parti Communiste), est soutenu sans surprise par le "Parti Communiste Martiniquais (PCM)" et son journal "Justice".

Eric Zemmour (Reconquête !), n’a pas de comité de soutien local déclaré (à notre connaissance), à l’heure de la publication de cet article.

Emmanuel Macron (La République en Marche), non-déclaré officiellement à ce jour, mais soutenu par 4 maires martiniquais : Bruno-Nestor Azérot de Sainte-Marie, Christian Rapha de Saint-Pierre, Ralph Monplaisir de Case-Pilote et Joseph Péraste du Marigot.  

La suite du calendrier pré-électoral  

Le 4 mars 2022 : date limite de réception par le Conseil constitutionnel des parrainages et des déclarations de situation patrimoniale, d'intérêts et d'activités des candidats.

8 mars : publication au Journal Officiel de la liste de tous les prétendants.

28 mars : ouverture officielle de la campagne électorale du premier tour.  

10 avril : premier tour de scrutin (un vote qui se déroulera la veille notamment en Martinique).