La République en Marche en Martinique explose ! Charlotte Gressier démissionne

politique
Charlotte Gressier
Charlotte Gressier ex référente de La République en Marche en Martinique ©Martinique 1ère
Les relais d'Emmanuel Macron en Martinique n'existent presque plus après l'annonce ce lundi soir (18 février 2019), dans notre journal télévisé de la démission de Charlotte Gressier, la référente locale de La République En Marche.
"Je démissionne à cause de mentalités assez perturbantes", déclare Charlotte Gressier lors du journal télévisé de ce lundi soir, 18 février 2019. Elle était jusqu'à ce soir la référente de La République En Marche, le parti du Président de la République, Emmanuel Macron. Elle dénonce des pratiques intolérables. "Vous avez un décalage profond entre l'entourage du Président de la République et ce qu'est devenue La République En Marche en Outre-Mer"
Il est vrai que plus rien n'allait dans ce mouvement qui était censé relayer la parole du Président en Martinique.

En quelques semaines les esprits s'échauffent et les décisions brutales tombent. Charlotte Gressier, la référente, met fin à la mission de coordinateur de Jacky Lecourtiller. le mardi 2 octobre 2018 à Case-Pilote au cours d'un point de presse sur le bilan de la visite d’Emmanuel Macron.

De leur côté les quelques élus qui posaient aux côtés des dirigeants du mouvement, les maires de Case-Pilote, de Saint-Pierre ou du Lorrain, ont semble-t-il pris leurs distances. Entre-temps la politique d'Emmanuel Macron est autant décrié en Martinique qu'en France. À quelques mois des municipales (2020), ces élus observent la discrétion quant à leur proximité avec LREM Martinique.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live