Conflit des bus de la Sotravom : la ville de Schoelcher organise un service de navette

transports schoelcher
navette de la ville de Schoelcher
La ville de Schoelcher a mis en place un service de navette gratuite pour les administrés les plus isolés. ©Martinique la 1ère
Les usagers du bus habitant ou devant se rendre à Schoelcher sont directement touchés par les conséquences du conflit entre gérant et salariés de l'entreprise co-traitante SOTRAVOM. Après trois mois sans bus, le maire met en place une navette et envisage de saisir la justice.
Depuis novembre 2018, les habitants des quartiers Terreville, Ravine Touza, La Colline et L’Enclos à Schoelcher, soit sept lignes de bus, sont privés de bus.

Luc-Louison Clémenté, le maire de la commune est en colère. L'édile ne veut plus rester muet face à la souffrance d’une partie de ses administrés usagers des bus. En plus d'une motion votée au cours d’un conseil municipal qui s'est déroulé mardi 26 février 2019, la ville a mise en place un service de navette gratuite.

Ainsi, deux navettes sont à la disposition des administrés les plus fragiles et les plus isolés. Elles prennent en charge en moyenne une trentaine de personnes par semaine. Pour les autres, le système D reste la seule option. 

(Re)voir le reportage de Corinne Jean-Joseph et Aurélie Treuil. 
Si une solution n’est pas trouvée prochainement Luc-Louison Clémenté annonce qu'il n’hésitera pas à saisir la justice.