Serge Letchimy propose une réunion du Congrès des élus de Martinique pour davantage de responsabilités

collectivité territoriale de martinique
Serge Letchimy
Le Président du Conseil Exécutif (PCE), Serge Letchimy. ©CTM
Dans une récente lettre adressée aux chefs de groupes politiques de l'Assemblée, Serge Letchimy, le PCE (Président du Conseil Exécutif), propose une réunion du Congrès des élus, "pour doter la Martinique des leviers du développement, de l'émancipation et du progrès dont elle a besoin" écrit-il.

Le 12 avril 2022, à l'occasion de la première journée de la séance mensuelle de l'Assemblée, le PCE Serge Letchimy, a proposé une réunion du Congrès des élus de Martinique.

Entre le premier tour de la présidentielle (riche d'enseignements) et après la grave crise sociale et les violences de novembre 2021, Serge Letchimy précise dans une lettre adressée aux chefs de groupes de l'Assemblée : "qu'il nous revient d'apporter des réponses concrètes à l'essoufflement démocratique et au sentiment de déclin qui habite les foyers de notre maison commune la Martinique".

"Pour une meilleure adaptation des politiques publiques à nos réalités"

Le PCE invite ses collègue à profiter du renouvellement de l'Exécutif français puis de la chambre des députés "pour faire connaître très tôt notre demande de réorientation de notre modèle de développement, pour une meilleure adaptation des politiques publiques à nos réalités, avec un plus grand pouvoir normatif domicilié au niveau local".

Pas une seule fois Serge Letchimy n'utilise le mot d'autonomie dans cette lettre. Mais est-ce nécessaire ? Le PCE est aussi le président du Pari Progressiste Martiniquais, la principale formation autonomiste du territoire. Le terme semble moins effrayant que ces dernières années. Au point que le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, avait assuré en novembre 2021, n’avoir « aucun tabou », lorsque la question de l’autonomie a été évoquée pour tenter de résoudre la crise en Guadeloupe comme en Martinique.

Avant cette éventuelle réunion du Congrès, qui pourrait se tenir dans la foulée des élections législatives (juin 2022), Serge Letchimy engage une concertation sur les modalités pratiques d'abord avec les chefs de groupes à l'Assemblée.

Le Congrès des élus

La loi du 27 juillet 2011 créant la collectivité territoriale de Martinique a maintenu le Congrès qui existait auparavant et dénommé Congrès des élus départementaux et régionaux. La nouvelle dénomination est donc Congrès des élus.

Le Congrès des élus de Martinique, présidé par le président de l'Assemblée, est composé des députés et sénateurs élus en Martinique, du président du conseil exécutif et des conseillers exécutifs de Martinique, des conseillers à l'assemblée de Martinique et des 34 maires des communes de Martinique.

Le Congrès des élus peut être saisi par l'assemblée de la collectivité territoriale de toute proposition d'évolution institutionnelle et de toute proposition relative à de nouveaux transferts de compétences de l'État vers la collectivité territoriale.