Tribunes des associations féministes de Martinique contre l’inceste et la pédophilie

société
Inceste / pédophilie
Prise de position des associations féministes de Martinique (l'UFM et Culture Egalité) contre l'inceste et la pédophilie (février 2021) ©UFM / Culture Egalité

L’UFM et Culture Égalité fustigent sur leur site respectif les actes incestueux et pédophiles révélés par trois martiniquaises présumées victimes. Les faits attribués à feu Marc Pulvar, remontent à plusieurs années. Les féministes conseillent de "briser le silence" et de "libérer la parole".

L'Union des Femmes de Martinique (l’UFM) et Culture Égalité réagissent suite aux révélations de Barbara Glissant, Karine Mousseau et Valérie Fallourd, à propos des agressions sexuelles dont elles ont été victimes lorsqu’elles étaient encore enfants.

Marc Pulvar, l’auteur présumé, a été un syndicaliste respecté, mais "un monstre" a affirmé en sanglots sur France Inter, sa propre fille Audrey Pulvar, ex-journaliste, élue politique de la ville de Paris et candidate aux prochaines élections régionales.

Un long silence…

 

D’aucuns pourraient s’interroger sur le long silence qui s’est écoulé depuis les faits, mais d’une même voix, les deux principales associations féministes martiniquaises, expliquent la complexité d’une démarche de libération de la parole.

L’UFM n’est pas étonnée que de telles révélations surviennent des décennies plus tard : elles font partie du processus de guérison (…).

 

Les psychologues et psychiatres parlent de mémoire traumatique chez les victimes de violences et de viols.

 

Ce phénomène psychique explique pourquoi les victimes oublient l’évènement traumatique et que les souvenirs ressurgissent à l’âge adulte à la faveur d’un évènement déclencheur.

(L'UFM)

Culture Egalité / silence inceste et pédophilie
"Culture Egalité", à propos du silence des victimes durant des décennies ©Culture Egalité

 

D’autres facteurs expliquent le long silence des victimes de violences sexuelles : la honte, le sentiment de culpabilité, de faire exploser la famille, le sentiment d’isolement (chacune croit être la seule), la peur de s’attaquer à quelqu’un de connu et respecté par la société, l’urgence de survivre et de faire face aux conséquences psychologiques et physiques...

(L'UFM)

 

"Parcours de souffrance" et"processus de guérison" 

 

Dépressions, tentatives de suicide, addictions, maladies, relations sociales perturbées, cauchemars…font souvent partie du "parcours de souffrance" et du "processus de guérison" des victimes explique l’UFM.

Parler, dénoncer les faits, c’est le début d’une reconstruction possible à partir de la reconnaissance de leur statut de victime, avec les accompagnements nécessaires existants.

 

Pour elles, c’est aussi l’espoir de sortir de cette vulnérabilité qui peut attirer d’autres prédateurs.

 

En effet, de nombreuses personnes victimes dans le cadre conjugal ou professionnel, ont vécu des violences dans l’enfance. On parle de continuum de violences.

(L’UFM)

Culture Egalité / traumatisme / inceste et pédophilie
Culture Egalité demande aux victimes de se libérer du traumatisme de l'inceste et de la pédophilie ©Culture Egalité

"Parler, c’est aussi protéger d’autres victimes potentielles de ces prédateurs, et donc sauver des vies. C’est envoyer un signal fort à tous les potentiels criminels pour qu’ils soient débusqués et punis, et à notre société pour se libérer de cette gangrène" ajoute l’Union des Femmes de Martinique.

Des moyens pour y faire face

 

Culture Égalité en profite pour rappeler que les féministes réclament "depuis des années, des moyens humains de prévention et de protection en matière de violences sexuelles et d’inceste jusqu’ici insuffisants".

À travers sa prise de position, l’UFM espère de son côté "peser encore plus, afin que la lutte pour l’élimination des violences sexistes et sexuelles soit une priorité qui se traduise par des moyens financiers encore plus conséquents".

Culture Egalité / silence inceste et pédophilie
L'association féministe Culture Egalité demande aux victimes d'inceste et de pédophilie de "briser le silence" ©Culture Egalité

 

Contacts des deux associations féministes :

 

L’Union des Femmes de Martinique : 0596 712 626  

https://unionfemmesmartinique.com/union-des-femmes-de-martinique/

Culture Egalité : 0696 537 116 

https://www.facebook.com/culture.egalite/