Une nouvelle agression par balle en Martinique, à Fond Lahayé à Schoelcher

meurtre
61d04ade67833_controle-gendarmerie.jpg
Contrôle de la gendarmerie en Martinique (image d'illustration). ©Facebook Gendarmerie de Martinique
Un homme d’une trentaine d’années a reçu une balle au thorax dans l’après-midi de ce vendredi 13 mai 2022, au quartier Fond Lahayé à Schoelcher. La victime a été conduite au CHU de La Meynard à Fort-de-France.

L’homme de 36 ans victime d’une balle au thorax était encore conscient lorsqu'il a été pris en charge par les secours selon des riverains. Cette violente agression dont les circonstances restent à déterminer, est survenue moins de 24H après un homicide perpétré dans le nord de l’île, à Grand-Rivière, ou un autre homme a été tué par une arme à feu.

Quelques heures auparavant, c’est un habitant du Marigot (toujours au nord) âgé de 38 ans qui a été abattu d’une balle dans la tête.

Déploiement conséquent des forces de l’ordre

La gendarmerie cherche à savoir s'il y a un lien entre ces trois affaires, des militaires qui seront massivement déployés ce vendredi soir dans la zone, comme le confirme le commandant William Vaquette, au micro de Christophe Arnerin pour Martinique 1ère radio.

J'envoie 100 militaires dans le nord-est de l'île. Il y aura des militaires d'active mais également des réservistes opérationnels (…). J'engage également les moyens aériens, les moyens nautiques, parce que je ne sais pas comment et par où repartent les malfaiteurs. Nous avons également l'antenne GIGN qui est engagée (…). Donc nous allons tenir des points clés du terrain, nous allons combiner des postes statiques avec des postes dynamiques (…). Mon objectif c'est d’interpeller le plus rapidement possible ces individus.

William Vaquette

La gendarmerie qui semble être déjà sur des pistes, redoute en effet de nouvelles victimes, d’où ce déploiement conséquent de forces de l’ordre sur le terrain, tandis que les premières enquêtes ouvertes se poursuivent.