BCM, à l'assaut d'une montagne à franchir

basket-ball
Les rouges à l'entrainement, mardi et jeudi
Les rouges à l'entrainement, mardi et jeudi ©BCM
Le BC Mtsapéré retrouve le trophée coupe de France, deux ans après sa dernière participation. Face aux rouges, se dresse une autre formation de N3, Alfortville, leader de sa poule.

La quatrième participation sera-t-elle la bonne pour Abou Madi et ses partenaires ? Les rouges, malgré une préparation remplie de rebondissements, vont défier l'US Alfortville, leader de sa poule de N3 avec un bilan quasi-parfait à mi-saison de onze victoires en douze matches. "C'est une équipe très très forte, qui aspire à monter en N2, mais nous, on ne s'avoue jamais vaincu. On y va pour gagner" juge Daoulab Ali Charif, le président du club.

Pour cela, BCM pourra compter sur un effectif au complet, passé à travers les gouttes Omicron et les pépins physiques, depuis son arrivée en région parisienne lundi dernier. "A force de venir en métropole, on accumule de l'expérience, ça doit nous permettre de nous améliorer et de viser la victoire. On a énormément travailler physiquement, pour éviter les petits bobos ou les crampes, pendant les matchs, ça nous avaient handicapés les années précédentes" analyse Bourhane Mohamadi, dirigeant du club.

Effectif revanchard également, depuis Berck en 2017, puis les Espoirs de Levallois en 2018 et ceux du Mans en 2019, le groupe n'a quasiment pas bougé. Année après année, les rouges sont montés en puissance. On se rappelle que contre Berck, le suspense n'avait quasiment pas existé, c'était loin d'être le cas, il y a deux ans, face aux jeunes du MSB. Le BCM avait, malheureusement craqué, dans les dernières minutes de la rencontre, s'inclinant 88/82. Sûrs, que les rouges l'ont encore dans un coin de leur tête et ont à cœur de forcer leur destin cette année. 

Deux fois, les hommes de Mado Houssen ont eu l'occasion de se retrouver sur le parquet pour des séances d'entrainements de deux heures. Aujourd'hui, ils ont rendez-vous en milieu de matinée, avec la salle de Créteil pour une séance de shooting, histoire de prendre leurs marques sur un terrain où ils retrouveront Alfortville, ce soir, dès 22 heures (heure de Mayotte).

En face, "ils sont chauds, c'est l'une des meilleures équipes d'Île de France" juge Yourgo Mohamed Yassin, ancien pivot du BCM, revenu jouer en région parisienne avant d'ajouter que "c'est plus grand, en taille, que BCM, c'est très offensif et les menaces sont partouts, avec des gars très forts aux shoots extérieurs et des gars très forts à l'intérieur."

Et au sein du club du Val de Marne, on compte sur cette compétition malgré l'ambition de monter en N2 en fin de saison. "C'est la troisième année qu'on veut monter, la coupe de France, on aimerait bien la gagner, surtout que ça peut nous rapporter des points précieux pour le championnat." dévoile Elisabeth Martins Da Silva, dirigeante du club. Puisqu'en cas de qualification et de victoire en 8e de finale, le vainqueur aura un point de plus au classement de son championnat. Un point qui pourrait compter en fin de saison pour Alfortville pour accéder à l'échelon supérieur.