Les agents de la prison de Majicavo toujours en colère

social koungou
Prison de Majicavo
©Andry Rakotondravola
Le personnel pénitentiaire avait déjà effectué un mouvement d'humeur au début de ce mois. Il accuse leur direction d'avoir fait preuve de laxisme quant à la gestion de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus et d'avoir porter atteinte à leurs droits.
Les agents du centre pénitentiaire de Majicavo ont à nouveau montré leur colère ce matin. Postés à proximité de la RN1, ils n'ont pas bloqué la circulation, mais ont tenu à faire connaître leurs revendications aux automobilistes.
La prison de Majicavo a été récemment identifiée comme un foyer important de Covid-19 à Mayotte. 183 détenus sur près de 350 ont été testés positifs, 34 surveillants aussi.
La découverte d'un grand nombre de cas de Covid-19 au centre pénitentiaire de Majicavo en fait l'un des foyers les plus importants de l'île. ©Anastasia Laguerra/Maoulida Boinahery/Mayotte la 1ère

Et pour les syndicats, la faute revient à la direction qui n'a pas fait le nécessaire pour les équiper en matériel de protection.

"Cette fois-ci, c'est un coup de semonce" Lahbib Ahmed, représentant de la CGT Pénitentiaire

Les agents pénitentiaires assurent que le mouvement se durcira si la discussion ne s'ouvre pas avec la direction. Ils invitent celle-ci à recueillir leurs propositions pour faire en sorte que Majicavo ne soit plus un foyer de la Covid-19.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live