mayotte
info locale

La tension n’est pas retombée à Koungou.

violence koungou
Agression à Koungou
©Andry Rakotondravola
Une semaine après les bagarres qui avaient éclaté entre jeunes de Koungou et de Trevani, le calme n’est toujours pas revenu. Un jeune de Koungou a été agressé en pleine journée ce samedi.

C’est l’agression de trop estiment les mamans du village de Koungou.

Agression à Koungou
©Andry Rakotondravola
 Excédées, elles ont décidé de fermer la route tant que les familles des jeunes délinquants ne sont pas expulsées de Koungou.  
Agression à Koungou
©Andry Rakotondravola
Et pourtant, mardi dernier, deux jours après les bagarres entre jeunes de Trevani et Koungou, des initiatives ont été prises à Koungou, pour contrer le phénomène de violences inter-villageoises.

Des grands frères ont été désignés pour patrouiller le soir  dès 19h dans les rues de la commune et apaiser les plus jeunes par le dialogue. C’était là  la conclusion d’une réunion entre élus, force de l’ordre et la population. Les patrouilles ont débuté mercredi soir après une réunion d’information en direction des jeunes et de la population organisée par la régie de quartier,  une association d’insertion sociale et professionnelle de la ville de Koungou. Mais force est de constater que tout le monde semble impuissant.
Agression à Koungou
©Andry Rakotondravola
On n’est donc pas à l’abri d’une reprise des actes de violences dans cette commune qui fait partie des plus peuplées de Mayotte.
Agression à Koungou
3
©Andry Rakotondravola
Agression à Koungou
©Andry Rakotondravola
Agression à Koungou
©Andry Rakotondravola

À 17h30 plus de deux heures après avoir érigé le barrage, elles ont acceptées de lever le barrage après discussions et négociations avec les gendarmes et des représentants de la mairie; les témoins de la violente agression vont porter plainte à la gendarmerie de Koungou, les gendarmes iront alors interpeller les agresseurs chez leurs familles.
Levée du barrage après une agression à Koungou ©Andry Rakotondravola
 
Publicité