Près d'un millier de manifestants pour réclamer la sécurité autour des collèges et lycées

éducation mamoudzou
Marche blanche Mamoudzou contre l'insécurité et hommage à Miki et Momix
Les manifestants se sont arrêtés devant le commissariat de Mamoudzou. ©Rainat Aliloiffa

Ce samedi, une nouvelle marche blanche à l'initiative des élèves, des professeurs et des parents du lycée Bamana s'est déroulée à Mamoudzou pour dire stop à la violence mortifère qui touche Mayotte et ses établissements scolaires.

Dix jours après la mort tragique d'Ambdoullah dit Momix, toute la communauté éducative du lycée Bamana et plus largement tout Mayotte est encore sous le choc. Cette mort est survenue une semaine tout juste après celle de Miki à Mtsangadoua, lui aussi agressé à l'arme blanche.

Marche blanche contre l'insécurité et en hommage à Ambdoullah Momix et Miki
La colère des lycéens est grande. Ils s'en prennent aussi à la justice jugée impuissante face aux événements violents qui les touchent directement. ©Frahati Youssouf Saïd

Des crimes qui ne passent pas et qui exaspèrent tout le monde en premier lieu les élèves de Mayotte. Ce samedi matin, les élèves, les professeurs et les parents du lycée Bamana ont appelé les Mahorais à descendre dans la rue pour manifester contre la violence et rendre hommage aux deux lycéens décédés et notamment Momix, scolarisé au lycée Bamana.

Marche blanche contre l'insécurité et hommage à Ambdoullah Momix et Miki
Les manifestants étaient vêtus de tee-shirt rappelant la date du meurtre de leur camarade Momix. ©Rainat Aliloiffa

 

Des manifestants systématiquement fouillés par la police

Un appel qui a largement été suivi. Un peu plus de 800 personnes ont pris part à la manifestation. une manifestation encadrée par la police nationale. Celle-ci a d'ailleurs effectuée une fouille systématique des sacs pour toute personne qui intégrait le défilé.

Marche blanche contre l'insécurité et en hommage à Ambdoullah Momix et Miki
La police veillait au grain et a procédé à une fouille systématique des sacs des manifestants. ©Frahati Youssouf Saïd

Celui-ci est parti depuis le lycée Bamana à 9 h pour se diriger vers la place de la République. Les lycéens ont rivalisé de créativité sur leurs banderoles pour dénoncer le climat d'insécurité qui règne à Mayotte et en particulier aux abords des établissements scolaires.

Marche blanche contre l'insécurité et hommage à Ambdoullah Momix et Miki
La jeunesse mahoraise a profité de cette marche blanche pour faire passer ses messages. ©Rainat Aliloiffa

Arrivés à la place de la République, une minute de silence a été respectée par les manifestants, puis des chants appelant à la paix ont été entonnés par les lycéens, poing levé en l'air.

Marche blanche contre l'insécurité et hommage à Ambdoullah Momix et Miki
Halte finale à la place de la République à Mamoudzou. ©Rainat Aliloiffa


Des ateliers pour libérer la parole des élèves vont être mis en place au lycée Bamana. Les élèves vont également faire des propositions pour l'amélioration de leur sécurité et la lutte contre les violences.