L'actu en bref de ce dimanche 29 juillet 2018

l'actu du matin
actu en bref
©La 1ère
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie aujourd'hui avec la charte des valeurs qui fait réagir, le Palika qui a tenu son assemblée générale, les équilibres syndicaux qui ont changé à la SLN, la «No woman, no sail» qui se lance ce matin et des résultats sportifs. 

Une charte qui n’a pas fini de faire polémique

Vendredi soir, la charte des valeurs était présentée dans sa version définitive. Et ce matin, les Républicains Calédoniens fustigent une nouvelle fois la démarche. Dans un communiqué, le parti de Sonia Backès exprime «son opposition à la validation d’un quelconque document qui viendrait détourner le choix des Calédoniens lors du référendum du 4 novembre 2018!» Le mouvement estime qu’«en signant ce document avec les seuls nationalistes et indépendantistes, les représentants de l'État, qui pourtant avaient affirmé vouloir rester neutre, prennent parti à trois mois du référendum».

A cent jours du référendum, le Palika resserre les rangs

Le parti de Paul Néaoutyine, réuni en assemblée générale hier à Kaala-Gomen, a martelé son message à l’adresse des militants: « il faut rassurer les électeurs, l’indépendance ne doit pas faire peur… ». Le Palika qui s’engage pleinement dans la campagne pour le «Oui» au sein du FLNKS.
 

L'UT CFE-CGC premier syndicat de la SLN

Exit l’Usoenc, place à l’UT CFE-CGC. Alors que la SLN lutte pour sa survie, la société change de leader syndical. Après des décennies de suprématie, l’Usoenc a enregistré une sévère défaite aux dernières élections professionnelles. « Il y aura forcément des concessions à faire. Pour sauver les emplois, il faut sauver l’entreprise», admet Christophe Coulson, le patron de la CFE-CGC.
 

A l'agenda aujourd'hui

Le sixième Forum de l’immobilier et du patrimoine s’achève à la mi-journée, aujourd’hui, à la Maison des artisans de Nouméa. Autres événements de ce dimanche, le dernier jour des festivités autour du waleï à Ouvéa, le marché de Farino qui fête le jardin jusqu’à midi, ou les portes ouvertes au château Hagen de 14 heures à 17 heures avec concert de Café crème à 15 heures.
 

Les dix ans d'inscription des lagons à l'Unesco célébrés à Moindou

A Moindou, le comité de gestion de la zone côtière Ouest a célébré hier le dixième anniversaire de l’inscription de nos lagons à l’Unesco. Et c’est au marché municipal que se sont déroulées les animations. L’objectif de l’événement: faire connaître au public les actions mises en place par les populations locales pour préserver leur environnement. Parmi ces projets, la pépinière développée par un habitant de Koindé, à La Foa. 
 

Portes ouvertes instructives au lycée Escoffier

Des filières d’avenir et des outils d’apprentissage de haut niveau: le lycée Escoffier ouvrait ses portes hier pour promouvoir ses formations professionnelles et sa réussite, à savoir 70% de succès au CAP. Elèves et professeurs se sont investis pour mettre en avant les filières que sont le commerce et la vente, l’hôtellerie et la restauration, la logistique et le transport, ainsi que la gestion-administration. 
 

Super ligue: les résultats de la seizième journée

Hier, sur le terrain de Rivière-Salée et à l’issue de la seizième journée de super ligue, le leader s’est imposé face à Horizon Patho sur le plus petit des scores: 1 à 0. Un match qualifié de médiocre par l’entraîneur de Magenta. Alain Moizan, très déçu de la prestation de son équipe, mais qui ne perd pas de vue l’objectif de la saison : le titre et l’invincibilité.
Autres résultats:
- Tiga Sport et SC Ne Drehu font 1 partout;
- Lössi bat Poindimié 5 à 4;
- Trio Kedeigne défait l’AS Wetr, 3 à 2;
- écrasante victoire de Hienghène sur la lanterne rouge AGJP, 10 à 0;
- et l’AS Mont-Dore l’emporte sur Thio Sport, 1 à 0.
 

Le retour de la régate 100% féminine

Douze équipages, soit 48 femmes: départ, à 10 heures ce matin, de la huitième «No woman, no sail» depuis le quai Ferry à Nouméa. Une régate féminine sur des monocoques Elliott 6, organisée par l’association Défi des filles.
 

Va'a: Albert Mainguet troisième au Te Aito

Albert Mainguet est en grande forme, après sa médaille d’argent au 500 m élite juniors durant les championnats du monde de vitesse en va’a. Le sociétaire du club de Koumac a décroché hier la troisième place au Te Aito junior, toujours à Tahiti. Suzanne Wahngoj termine à la quatrième place en juniors filles.  
Les Outre-mer en continu
Accéder au live