nouvelle calédonie
info locale

L'actu en bref du jeudi 4 octobre 2018

l'actu du matin
actu en bref
©La 1ère
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec les résultats du sondage sur le référendum du 4 novembre, la suite de la crise des cantines, ou la Nuit du Droit ce soir à l’UNC. 

Nouveau sondage avant le référendum

A un mois du référendum, 15% des électeurs sont encore indécis. Ils affirment qu’ils pourraient encore changer d’avis d’ici le 4 novembre.
C’est ce qui ressort du sondage réalisé par l’Institut Harris Interactive pour Nouvelle-Calédonie La1ère- France Télévisions. Sondage réalisé auprès d’un millier d’électeurs inscrits sur la liste référendaire.
L’indécision est plus élevée chez les Kanak, chez les femmes mais aussi chez les jeunes entre 18 et 24 ans.
A retenir également, parmi ceux qui ont fait leur choix, 66% déclarent voter Non à l’indépendance et 34% Oui.
Les partisans du Non estiment que la Nouvelle-Calédonie a besoin de la France d’un point de vue économique pour maintenir son niveau de vie et pour assurer sa sécurité.
Les électeurs du Oui justifient leur vote par la reconnaissance de l’identité kanak et par une nouvelle face de leur développement.
On rappelle que 174 154 électeurs sont inscrits sur la LESC.
 

Crise des cantines : des nouveaux résultats sont tombés hier

Les prélèvements effectués par le Sivap lundi dans les cuisines de Newrest ont à nouveau révélé « une faible présence de bactéries », indique le gouvernement qui a demandé une désinfection complémentaire. Les prélèvements ont été envoyés en Métropole.
Si la piste bactérienne est toujours suivie de près, les efforts vont également se porter sur la piste toxicologique.
 

Les cantines remboursées ou pas ?

Dans ce feuilleton, une question : les repas non consommés par les enfants seront-ils remboursés ? Question posée par les parents. Affirmatif en ce qui concerne les communes de Nouméa et du Mont-Dore. Même chose pour Dumbéa, il faudra faire une demande sur le site internet de la mairie. En revanche, à Païta, la mairie estime que le service est et a été assuré et n’entend donc pas rembourser. Les repas maintient la cantine avec des repas froids, une alternance de sandwichs et de salades composées.
 

Fin de grève chez Géant Sainte-Marie

L’hypermarché rouvre ses portes aujourd’hui. L’USTKE et le Front de lutte sociale ont décidé hier de suspendre leur mouvement de grève. Syndicats et direction ont convenu d’une rencontre lundi.  Pour rappel, les deux organisations syndicales dénoncent la décision de la direction de supprimer des postes de CDD en raison d’une perte de chiffre d’affaires liée, selon elle, à la TGC.
 

Débrayage à Bourail

Autre mouvement social, à Bourail cette fois. Le personnel du centre médical Jeanne Boutin a débrayé une heure hier pour dire stop aux incivilités et aux violences à répétition au sein de la structure.
 

Nicolas Brignone bénéficie d’un contrat sportif adapté

C’est une première en Nouvelle-Calédonie, le premier contrat sportif adapté attribué à Nicolas Brignone,  vice-champion d’Europe de course fauteuil qui a été embauché le 1er octobre au GIP « Handicap et Dépendance », service du gouvernement. Il est désormais le référent pour tous les sujets relatifs au handicap auprès des établissements scolaires mais aussi auprès des ligues et des clubs. Son contrat lui permettra de concilier passion et vie professionnelle.
 

Nuit de la science et nuit du droit

La science, c’était hier soir à l’université de Nouville.  Elle s’inscrit dans le cadre de la fête de la science prévue ce samedi. Objectif : susciter des vocations mais aussi mieux faire connaître la culture scientifique au grand public. 
Après la nuit des sciences, place ce soir à la Nuit du droit, à partir de 17h  à l’UNC. Magistrats, avocats, notaires, huissiers, assesseurs coutumiers et enseignants-chercheurs feront le tour de la question. On parlera également médiation. La conférence est ouverte à tous.
 

Théâtre

Ce soir également, le Centre d’Art propose une pièce de théâtre intitulée « Juste la fin du monde ». Elle pose des mots sur un sujet grave : la fin de vie, l’histoire d’une personne malade du SIDA qui doit annoncer sa mort à sa famille. C’est à partir de ce soir 20 h, jusqu’à dimanche et le week-end prochain également.
 

« Danse ma ville »

Hier c’était la musique qui  a résonné à la place des cocotiers. 190 danseurs ont participé à la grande finale de « Danse ma ville  7ème édition. La 1ère place revient au groupe de la maison de quartier de Tuband. 2ème le Collège Baudoux et 3ème le collège St Joseph de Cluny. Coup de cœur pour Dexter de l’espace aérodrome.
Publicité