nouvelle calédonie
info locale

Assises : sept ans de prison en appel pour des coups mortels à Nouville

justice
code pénal
©NC1ere
C’est l’arrêt rendu ce mardi soir par la Cour d’Assises d’appel à l’encontre de Punda Neudjen jugé pour coups mortels. Âgé de 29 ans, il avait frappé à plusieurs reprises un homme en juillet 2016 sur la plage de Nouville. Tous deux étaient fortement alcoolisés.
En mars dernier, la Cour d’Assises était allée  au-delà du réquisitoire de cinq ans de l’Avocat Général en condamnant Punda Neudjen à huit ans de prison. Ce qui l’avait probablement incité à faire appel de ce jugement.
 

Un déferlement de violence

Sauf que cette fois  le Ministère Public a requis huit ans, soit la confirmation de la peine initiale. Christian Pasta est revenu sur ce déferlement de violence après toute une nuit de beuverie et de prise de stupéfiants.
 

L’intention de faire mal, pas de tuer

Ce jour là, en juillet 2016, deux groupes de personnes  se retrouvent sur la plage à Nouville. Le jeune homme va parler à un autre qui l’insulte et le provoque. Des coups fusent en réponse, il quitte les lieux quelques minutes puis revient et continue de frapper. Il avait l’intention de faire mal dit-il à l’audience mais n’avait pas mesuré les conséquences.
 

Une coutume de pardon

Le banc de la partie civile est resté vide tout au long du procès, parce qu’il y a eu une demande de pardon, une coutume présentée à la famille de la victime, explique Maître John Louzier avocat de la défense. Et puis il y a la personnalité de l’accusé, « un jeune homme qui ne cherche pas la bagarre, il assume les faits mais il faut favoriser l’amendement, la réinsertion » poursuit l’avocat tout en plaidant une diminution de la peine.

Après une heure vingt de délibéré, la Cour d’Assises d’Appel a rendu son arrêt. Punda Neudjen écope d’une peine de sept ans de prison.
L'affaire Deteix en appel à partir de ce mercredi
Ce mercredi  matin s’ouvre le procès en appel d’Aymerick Vakié, accusé du meurtre de Jean-Pierre Deteix en juin 2016 à Nouville. Les débats sont prévus sur 3 jours. Il avait été condamné en première instance à 20 ans de réclusion criminelle. 
Publicité