Australie : des trafiquants de drogue condamnés à des peines de 7 et 16 ans de prison

trafic de drogue
Navire La Fayette entre dans la baie de Sydney. Trafic de drogue. Australie
Le La Fayette remorqué dans la baie de Sydney après son arraisonnement en avril 2020 ©Australian Border Force
C’est une collaboration entre l’Australie et la Nouvelle-Calédonie qui avait mené à leur interpellation en avril 2020. Les deux hommes cachaient leur cargaison de drogue sur un voilier.

C'est la police aux frontières australienne qui l'annonce ce vendredi 23 juillet : le 15 juillet dernier, un homme a été condamné à seize ans de prison et un autre, à sept ans, pour avoir tenté d’introduire en Australie près d’une tonne de drogue. Ils avaient été interpellés grâce à la collaboration entre les autorités australiennes et calédoniennes.

Un navire suspect repéré par la Nouvelle-Calédonie 

L’affaire remonte à avril 2020. La douane la police nationale et la gendarmerie maritime en Nouvelle-Calédonie préviennent leurs homologues australiennes : le Mo’Chuisle, un navire battant pavillon de Gibraltar a été contrôlé à Nouméa. L’équipage prétend avoir navigué sans faire d’escale depuis le Mexique, soit 85 jours de mer. Un récit suspect qui poussent les douaniers à inspecter plus sérieusement le voilier de 17 mètres.

A bord, ils découvrent des cachettes et des produits et des devises australiennes. Ils repèrent aussi des traces de frottement sur la coque. "Ces éléments laissent à penser que le voilier était chargé de stupéfiants et a pu les transborder en pleine mer" indiquent à l’époque les services des douanes. 

L’Australie alertée arraisonne le second voilier

Les autorités australiennes sont prévenues et les recoupements permettent de définir un point de rencontre entre deux navires au large de Norfolk, plus tôt dans le mois. Le second voilier est identifié ; il s’agit du La Fayette, qui est arraisonné au large de Lake Macquarie, avant son arrivée à Sydney.
A bord, les autorités australiennes saisissent 992 kilos de métamphétamine. Selon la police, la valeur marchande est de 37 milliards de francs CFP. 
Ils interpellent également deux hommes. Il s’agit d’un ressortissant britannique et sud-africain de 34 ans et d’un Néo-Zélandais de 33 ans. 

Condamnés le 15 juillet

Jugés ce 15 juillet 2021, ils ont donc été condamnés respectivement à 16,5 ans et 7,5 ans de prison. 
"Cette opération montre les résultats solides que nous pouvons atteindre quand les forces de l’ordre australiennes travaillent ensemble avec nos partenaires internationaux" a commenté l’un des grands patrons des forces aux frontières australiennes, le commandant Garry Low.