Basket-ball 3x3 : Soana Lucet n'est finalement pas retenue pour les Jeux Olympiques

sportncla1ère
Soana Lucet basket 3x3
©DR
La basketteuse 3 contre 3 Soana Lucet n’ira pas à Tokyo. Si la Calédonienne a remporté avec les Bleues le tournoi de qualification olympique de Graz, elle n’a pas été retenue dans le groupe final de l’équipe de France pour les J.O. Explications.

La perspective des J.O semblait une évidence, après deux stages à l’Insep, un tournoi de préparation gagné à Voiron, puis le tournoi de qualification olympique en Autriche - où les Bleus ont décroché leur billet pour Tokyo. Ce ne sera pourtant pas une réalité, pour Soana Lucet. Le staff technique tricolore du basket 3 contre 3 ne l’a pas retenue dans le groupe des quatre joueuses et deux suppléantes appelées à partir au Japon. 

Le retour d’Ana Filip

L’une des explications tient au retour de blessure d’Ana Filip. La Calédonienne avait pallié à l’absence au TQO de celle qui est considérée comme le choix n°1 au poste de pivot, du fait de sa taille (1m94) et de son expérience. Double championne de France, quintuple vainqueure de la Coupe de France, et titrée en Euro Coupe de basket 5x5, Ana Filip s’est aussi révélée comme l’une des meilleures joueuses de 3x3 au niveau international (cinquième au ranking individuel). Revenue à 100% de ses capacités, elle devenait un choix logique pour les J.O. 

Un choix qui repoussait Soana Lucet en dehors des titulaires potentielles, mais ne l’empêchait pas forcément d’être remplaçante du groupe France au Japon. Arrivée depuis moins d’un an dans le collectif France, son manque de vécu commun avec ses coéquipières semble avoir pesé dans la balance.

"Partir avec une équipe qui se connaît bien"

"Nous avons dû trancher, non sans mal, entre le maintien de l’équipe qui s’était qualifiée pour Tokyo et une adaptation au regard des équipes que nous allons rencontrer aux Jeux", explique le sélectionneur Richard Billant, dans un communiqué publié sur le site de la fédération française. "Nous avons décidé de partir avec une équipe qui se connaît bien et qui a déjà fait de très bons résultats en compétitions officielles."
 
En 2019, les Bleues avec Ana Filip, Laëtitia Guapo, Marie-Eve Paget et Mamignan Touré avaient terminé championnes d’Europe et troisièmes des Mondiaux. C’est cette même équipe qui a été choisie pour les J.O de Tokyo 2021. Le staff technique a privilégié une meneuse de jeu, Caroline Heriaud, et une arrière de grande taille, Marie Mané (1m84) pour être remplaçantes. "Deux joueuses pour pallier à un éventuel forfait qui rejoindront le Japon en même temps que l’équipe, mais devront quitter Tokyo avant que les Jeux ne débutent", précise la fédération.