Ces voiliers autorisés à visiter les réserves naturelles de la mer de Corail

environnement
Lu dans les décisions prises par le gouvernement ce mardi matin: «trois autorisations de visite à des navires de plaisance dans les réserves naturelles de Chesterfield-Bellona et des Atolls d’Entrecasteaux». Mais rien à voir avec un bateau de croisière comme celui qui est attendu dans ces eaux protégées en avril 2019. Les trois voiliers, qui appartiennent à des particuliers, sont autorisés à mouiller pour une durée maximum de 48 heures dans chacune des réserves.
 

L'arrêté de la mi-août

Ces demandes d'autorisation sont désormais encadrées par l'arrêté qui réglemente depuis la mi-août le parc naturel de la mer de Corail. Mais le gouvernement de rappeler que «depuis de nombreuses années, ces récifs sont des refuges pour les voiliers effectuant un transit entre le Vanuatu et l’Australie ou la Nouvelle-Zélande. En 2017, 57 navires de plaisance ont fait une demande pour faire escale aux Chesterfield, et 25 pour les atolls d’Entrecasteaux.»