nouvelle calédonie
info locale

Comité des signataires, tribune, drame aux Portes-de-Fer, Gustave-Lods : l'actu à la 1 du vendredi 11 octobre 2019

l'actu du matin
Actu à la 1 du 11 octobre 2019
©NC la 1ere et Libération
L'essentiel de l'actualité concernant la Nouvelle-Calédonie avec un Comité des signataires qui se prolongeait à Paris, une tribune en faveur de l'indépendance, deux personnes en garde à vue après la découverte d'un corps poignardé et la mairie de Nouméa qui écarte la thèse de l'intoxication à Lods.

Le Comité des signataires s'est prolongé

Une séquence économique et sociale en demi-teinte, pas de consensus sur les questions institutionnelles : le dix-neuvième Comité des signataires s'est prolongé dans la nuit parisienne. Douze heures après son ouverture, il était toujours en cours à l’hôtel Matignon. Les discussions se poursuivaient autour du Premier ministre. 
Il faut dire que les sujets à l’ordre du jour étaient clivants. Loyalistes et indépendantistes devaient se mettre d’accord avec l’Etat sur une date pour le deuxième référendum. Et la question du corps électoral a été de nouveau posée.
Chaque mouvement entendait être ferme. De quoi réduire les chances d’un compromis. Edouard Philippe l’a dit en ouverture, hier soir pour nous : il a admis l’éventualité que le Comité se referme sans consensus. 

Une tribune en faveur de l’indépendance 

En parallèle, cette tribune publiée hier dans le journal Libération. Une centaine de personnalités y soutiennent l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie, qui doit «se faire sans violence». 
Parmi les signataires, les écrivains Patrick Chamoiseau et Didier Daeninckx, le philosophe Edgard Morin, l'historien Benjamin Stora, le journaliste Edwy Plenel, le dessinateur Tardi ou encore l’anthropologue Alban Bensa.
Ils se disent «conscients que seule l'indépendance garantira un avenir de paix, de stabilité et de justice sociale» et «apportent leur soutien à la volonté du peuple kanak […] d'accéder à leur complète émancipation». Cette tribune appelle l’Etat à «saisir cette opportunité de réussir sa première décolonisation en douceur».Par communiqué diffusé cette nuit, l’Avenir en confiance dit «sa totale stupéfaction» et qualifie cette tribune d’«ingérence inqualifiable dans le processus de l’Accord de Nouméa».
 

Un corps poignardé aux Portes-de-Fer, deux personnes en garde-à-vue 

Une femme et un homme ont été placés hier en garde à vue. Cela fait suite à la découverte du corps d’un quadragénaire dans la nuit de mercredi à jeudi, à son domicile des Portes-de-Fer, à Nouméa. 
Il s’agit de la concubine de la victime et d’un de ses amis, qui pourrait l’avoir aidée à déplacer le corps dans la maison, signale le procureur de la République dans un communiqué. Si des zones d’ombre restent à éclaircir sur les circonstances exactes du drame, il semble que la jeune femme, âgée de trente ans, ait porté un coup de ciseau mortel au thorax de son compagnon, qu’elle cherchait à faire partir du domicile. 
 

Ecole Lods : pas d’intoxication pour la mairie, mais un repas pris trop vite 

A Logicoop, les légers maux de ventre ressentis le 1er octobre par seize élèves de l’école Gustave-Lods ne seraient pas dus à une intoxication alimentaire. C’est ce que déclare la municipalité de Nouméa après l’annonce des résultats d’analyses hier, en fin de journée. La mairie évoque plutôt un temps de repas trop court qui aurait stressé les enfants.
 

Important incendie à Ouégoa 

Un feu toujours en cours à Ouégoa. Le bilan provisoire fait état d'une centaine d'hectares de végétation partis en fumée. Un feu qui sévit actuellement sur la rive droite du Diahot, à quelques kilomètres en aval du village. Les moyens de la sécurité civile sont engagés.
Au Mont-Dore, l’incendie qui a pris à l’arrière du Thabor a été maîtrisé.
 

La rivière des Pirogues fermée à la baignade et la pêche  

Il y a bien eu pollution aux hydrocarbures, au Mont-Dore, dans la rivière des Pirogues. L'alerte avait été donnée durant le week-end et une enquête est en cours. Un accident se serait produit vendredi dernier sur la route privée qui mène à la mine Graziella, exploitée par la société MKM. Conséquence, toutes les activités de baignade et de pêche à pied sont interdites sur le cours d’eau, selon un arrêté pris par le maire du Mont-Dore. 

Regard sur la dernière saison cyclonique 

La dernière saison cyclonique aura été la plus précoce depuis 1977, assurent les spécialistes de Météo France Nouvelle-Calédonie. Dans l’ensemble du Pacifique Sud-Ouest, la dépression tropicale Liua s’est développée dès le 26 septembre 2018, offrant un record de précocité. En revanche, le nombre de phénomènes est sensiblement identique aux années précédentes dans la zone. Le Caillou avait été touché par le seul cyclone Oma, passé non loin de Belep en février dernier. 

Le typhon Hagibis perturbe la Coupe du monde au Japon

Dans le Pacifique Nord, c’est le typhon Hagibis qui fait des siennes. Il file droit sur le Japon et sème la pagaille dans la Coupe du monde de rugby. La rencontre entre la Nouvelle-Zélande et l'Italie ainsi que le France-Angleterre de samedi sont officiellement annulés. Une décision qui entraîne automatiquement la qualification des All Blacks et de l'Afrique du Sud pour les quarts. La France et l’Angleterre étaient déjà qualifiées.
 

Ouverture de La Première séance

Le festival de cinéma jeunesse La Première séance déroule ses toiles à Nouméa à partir de ce soir. En séance d’ouverture, Dilili à Paris est projeté gratuitement à 18h30 à l’espace vert de Magenta. La onzième édition se déroulera du 12 au 19 octobre, au Rex. Au programme, vingt-deux courts et long-métrages, pour certains visibles dès trois ans, durant des projections à 100 F. 

Sur la Moselle, la Foire

La Foire du Pacifique, elle, a commencé hier matin sur le parking  de la Moselle. Plus de 200 stands sont installés jusqu’à dimanche soir. Une neuvième édition avec pour «invité d’honneur» Tahiti et ses îles (entrée : 300 F à partir de douze ans).
Publicité