nouvelle calédonie
info locale

Pas d’intoxication alimentaire à l’école Gustave Lods indiquent les analyses

éducation Nouméa
« Les analyses bactériologiques et toxicologiques réalisées écartent l’hypothèse d’une intoxication alimentaire » indique ce jeudi soir la mairie de Nouméa. 
C’est l’épilogue de ces mystérieux malaises ressentis par une quinzaine d’élèves de l’école Gustave Lods de Logicoop à Nouméa le mardi 1er octobre. Ce jour là, ces enfants s’étaient plaints de maux de ventre après le déjeuner à la cantine « sans qu’aucun autre symptôme ne soit constaté » précise la mairie. 
Des prélèvements avaient alors été effectués sur les denrées servies aux 48 enfants concernés par le deuxième service. 
« En raison d’un dysfonctionnement empêchant de réchauffer les plats initialement prévus pour ce service, le repas avait été livré en urgence en liaison chaude par la société Newrest vingt minutes avant la reprise de la classe ». 
« L’hypothèse privilégiée est celle d’un repas ingéré trop rapidement par les enfants » indique enfin la mairie. 
A noter également qu’un enfant au moins aurait reconnu avoir prétendu avoir des maux de ventre pour faire comme ses petits copains. 
Publicité