nouvelle calédonie
info locale

En attente des analyses à l’école Gustave Lods

éducation Nouméa
Ecole Gustave Lods
©Thierry Rigoureau
Seize enfants de l’école Gustave Lods à Nouméa se sont plaints de maux de ventre hier après le déjeuner. Pas d’hospitalisation et ce mercredi, ils ont tous repris le chemin de l’école. Les causes de l’incident restent floues. 
Tous les élèves de l’école Gustave Lods étaient en classe ce mercredi après cet épisode mystérieux.
Mardi midi, une centaine d’enfants ont mangé normalement pendant le premier service mais en contrôlant la température des plats chauds du second service comme le règlement l’exige ,le personnel s’est rendu compte d’une différence d’un degré.
Il a donc été demandé au prestataire Newrest qui livre les plats chauds d’en apporter d’autres à l’école.
Du coup, les 48 élèves restants ont eu moins de temps pour déjeuner avant de retourner en classe. Et vers 13h30 / 14h, seize enfants se sont plaints de maux de ventre, mais sans vomissements ni crampes intestinales.
Ecole Gustave Lods
©Thierry Rigoureau
 

Une procédure en place

La cantine scolaire dépend de la mairie de Nouméa ; elle a donc respecté sa  procédure de sécurité : appeler les parents, les pompiers, la DASS et effectuer des prélèvements salivaires chez les enfants.
En parallèle, « le plateau-repas témoin » qui est quotidiennement stocké a été envoyé pour analyses.
Tous les résultats sont attendus au plus tôt jeudi soir ou vendredi selon la mairie.
En attendant, les enfants sont rentrés hier après-midi chez eux et ont repris l’école ce matin.
Une infirmière de la DASS est en contact aujourd’hui avec les parents de ces seize enfants pour suivre leur état de santé.
Pour l’instant, aucune plainte n’aurait été déposée.

L'an dernier, de nombreux cas d'intoxication s'étaient produits dans les cantines de Nouméa et du Grand Nouméa. Le rapport commandé par le gouvernement avait pointé de nombreuses défaillances chez les différents prestataires.  
Publicité