Comme en 2020, il n’y aura pas de Transcal cette année

trail
Annulation Transcal 2021
C'est avec ce visuel que l'annonce a été faite sur les réseaux sociaux. ©Association Transcalédonienne

La décision a été annoncée mardi : la vingt-neuvième édition de la Transcal Mobil, prévue les 3 et 4 juillet, n'aura pas lieu cette année non plus. Les organisateurs qui portent cet incontournable du calendrier sportif calédonien avancent un ensemble de raisons.

"Amis sportifs, c’est le cœur lourd que nous vous annonçons que vous allez devoir vous entraîner une année de plus avant la prochaine Transcalédonienne... et son bivouac en tribu." Voilà le mot déposé ce mardi après-midi sur la page Facebook de l’association Transcal. Il a été suivi d’un communiqué de presse qui développe la nouvelle : le célébrissime événement sportif calédonien ne se fera pas plus en 2021, qu’en 2020.

Plusieurs raisons invoquées

Il était prévu les 3 et 4 juillet, cette année, "à moins de 200 kilomètres de Nouméa". Or, "malgré le soutien réel de notre partenaire, nous sommes contraints de reporter la 29e édition de la Transcal Mobil en 2022", annoncent les organisateurs. Les raisons avancées sont multiples : "un contexte particulier", (…) une situation économique tendue, une problématique sanitaire incertaine et un calendrier sportif contraint."

Selon ce communiqué, « tous étaient prêts et motivés mais l’expérience des éditions précédentes et le contexte actuel oblige l’équipe à renoncer cette année afin d’offrir un événement correspondant aux standards de qualité de la Transcalédonienne en 2022. » La date est déjà précisée : rendez-vous l’an prochain, les 2 et 3 juillet. 

Bivouac

En 2021, précise l’association, "le projet était de proposer aux Calédoniens un retour aux sources avec un bivouac en tribu, un village de départ et un village d’arrivée. L’itinéraire était arrêté et tracé, les communes et la tribu d’étape impliquées pour accueillir l’évènement."

Seulement voilà : "cyclones, pluie, inondations en ont voulu autrement, perturbant et retardant le travail de terrain. Parallèlement, le confinement n’a pas facilité la tâche de l’association, et a impacté le moral et les budgets de nos partenaires privés comme publics."

Trop d'incertitudes un mois avant

Côté soutien financier, justement, "si la majorité des sponsors ont réitéré leur soutien, certains ont demandé un report de l’événement, ont annoncé une diminution des subventions ou ont retardé l’annonce d’un parrainage". D’où cette décision : "A 35 jours du départ, nous n’avons pas l’assurance du soutien nécessaire pour proposer un événement dans les conditions satisfaisantes aux Calédoniens." 

Lors de sa dernière édition, la Transcal avait réuni plus de 1 400 concurrents, du côté de Tontouta. Mais c’était en 2019 ! Car l’an dernier déjà, elle a été annulée. A l’époque, c’est l’absence de président et de directeur des courses qui était mise en avant.