publicité

Comment lutter contre l’introduction d’espèces invasives ?

La latrodectus geometricus, une araignée cousine des veuves noires déjà présentes en Nouvelle-Calédonie, a été introduite par inadvertance chez nous. Que faut-il craindre et était-ce évitable ? 

© NC1ère
© NC1ère
  • Par Caroline Moureaux
  • Publié le
Après la découverte d'une araignée "veuve brune" au lycée de Pouembout, nous nous  sommes interrogés sur les possibilités d'introduction de nouvelles espèces.
L'araignée Latrodectus geometricus
L'araignée Latrodectus geometricus

 

Sur le port de Nouméa, de Vavouto et celui de Vale à Yaté, plus de 5.000 conteneurs ont été contrôlés en 2016.
L'objectif pour le service d'inspection vétérinaire, alimentaire et phytosanitaire , c'est d'éviter l'introduction d'espèces animales ou végétales qui auraient un impact négatif sur l’agriculture.
Le reportage de Brigitte Whaap et Christian Favenec.
INSPECTION SIVAP PORT AUTONOME

 

L’invité du JT

Jean-Yves Meunier, entomologiste et écologue à l’IRD, était l’invité du JT du vendredi 7 juillet. Avec Gwen Quemener, il est revenu sur l’introduction de la veuve brune en Nouvelle-Calédonie. Pas d’inquiétude à avoir explique le scientifique.
INVITE JT MEUNIER

 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play