Comment mieux adapter les soins aux personnes âgées ou en grande dépendance ?

santé
Comment mieux adapter les soins aux personnes âgées ou en grande dépendance ?
©Alexandre Rosada et Philippe Kuntzman
Pas toujours facile de faire face à la problématique de notre système de santé concernant les soins des personnes âgées ou en grande dépendance. Rencontre avec la famille Theuil pour mesurer la situation.

4 générations vivent sous le même toît de Lucien Theuil, âgé de 98 ans et ancien employé sur la mine Chagrin et Tiébaghi. Désormais en perte d’autonomie, gérer son suivi médical est devenu aujourd’hui compliqué. La raison ? La multiplication des démarches, comme l’explique Marlène Theuil, la fille de Lucien.

Il faut aller chercher, il y a le spécialiste, les infirmiers, les ambulances, c’est très compliqué, il faut faire beaucoup de démarches.

Marlène Theuil, fille de Lucien

Pénuries de places en maisons de retraites, aides-soignants débordés, les spécialistes se succèdent au domicile. Si le système actuel de santé calédonien organise les soins, il ne coordonne pas l’usage des moyens pour le bien-être des malades et pour leur accompagnant. Un ouvrage récent reformule d’ailleurs la solution d’un guichet unique. 

Il faudrait un médecin référent qui pourrait faire le lien entre tous les corps de métiers de la santé, on gagnerait beaucoup de temps et de confort pour la personne âgée, ou les patients avec polypathologies, on gagnerait de l’argent aussi au niveau couverture, puisqu'on n’a pas à courir de droite à gauche.

Marlène Theuil, fille de Lucien

Une prise en charge globale du patient reste donc à trouver tant pour le malade, les soignants et la société calédonienne toute entière. 

Reportage d’Alexandre Rosada et Philippe Kuntzman :