Confinement adapté : la reprise des activités dans les restaurants

coronavirus
Restaurants vides
©Mathieu Ruiz-Barraud
Dès aujourd’hui, les restaurants peuvent enfin rouvrir leurs portes avec le pass sanitaire. Zoom sur une réouverture qui demande de l’organisation.

Les restaurants peuvent rouvrir dès aujourd’hui avec le pass sanitaire. Les restaurateurs se sont pliés aux règles de distanciation et ont téléchargé l’application Tous Anti-Covid Verif. La population avait hâte de retrouver ces petits moments de plaisir et ça se voit, le restaurant Marmite et Tire bouchon est déjà complet ce soir.

Ça commence fort, les clients sont contents de nous retrouver, on est aussi contents. Tout le monde est  heureux de pouvoir revivre un peu normalement. Même si on a les masques, la distanciation, on peut avoir une vie sociale. (...) Aujourd'hui, les clients vont arriver, ils vont nous présenter leur pass sanitaire, on va être un peu en rodage. Cela nous baisse énormément le nombre de couverts, avec l’espace obligatoire entre les tables, On perd presque 50% de la capacité. En espérant que cela se décante rapidement (...).

Alexandre Mourgue, responsable de table du restaurant

 

Interview d'Alexandre Mourgue, responsable de table du restaurant Marmite et Tire bouchon

 

D'autres restaurants restent fermés

Certains restaurants restent cependant fermés cette semaine. C’est le cas du Petit Café, un restaurant populaire pour les Nouméens. Les gérants ne comprennent pas pourquoi après les deux précedents confinements, où ils pouvaient réouvrir avec seulement les gestes barrières, qu’il faille maintenant le pass sanitaire. Celui-ci va à l’encontre de leur philosophie de partage. 

La décision que l’on a prise cette semaine c’est de rester en vente à emporter. Pour plusieurs raisons. La première : ne nous sommes pas d’accord avec le pass sanitaire, de devoir sélectionner les gens. (...) En respectant les gestes barrières, en espaçant les tables, on estime que l’on est en toute sécurité, nous et les clients.

Jean-Philippe Fremondière, co-gérant du restaurant.


Il a également ajouté :  “La seconde : on a des responsabilités en tant que gérant, qui est d’avoir des salariés et de devoir les payer, etc. Si on pouvait faire que de la vente à emporter, on le ferait, on est sceptique sur le fait d’arriver à tenir sur ce niveau-là. La décision sera prise dans la semaine à savoir si on rouvre sur place ou si on continue à faire que de la vente à emporter.”

Pour rappel, les restaurateurs sont tenus de respecter une distance de 2 mètres entre chaque table, pas plus de 10 personnes à une même table et enfin ils doivent vérifier le pass ou le carnet de vaccination.

Interview de Jean-Philippe Fremondière, co-gérant du restaurant, Le Petit Café

©nouvellecaledonie