Le confinement et son assouplissement : l’actu à la 1 du vendredi 17 avril 2020

l'actu du matin
Actu à la 1 du vendredi 17 avril 2020
©NC la 1ere et Théo Mathelon
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie, c'est la fin du confinement général dans trois jours, le retour en classe dès la semaine prochaine pour une partie des élèves, le premier vol de rapatriement depuis la Métropole ou les colis solidaires arrivés des îles.

Retour imminent à une vie presque normale

A partir du 20 avril, les Calédoniens retrouveront leur liberté de circuler à l'intérieur du pays. Plus besoin d'attestation pour aller et venir, on pourra retourner à la plage, la chasse, la pêche et son lieu de travail. Autant d'images utilisées hier pour détailler la fin du confinement strict, qui interviendra dans la nuit de dimanche à lundi.  

Une transition de deux semaines

Cette sortie de confinement sera progressive, avec un cadre valable jusqu'au dimanche 3 mai. L'activité économique pourra reprendre, les crèches vont rouvrir, les commerces et les services pourront fonctionner normalement… sauf certains.
Pour les métiers au contact du client, comme les coiffeurs, port du masque obligatoire. Les bars, nakamals, boîte de nuit et autres cinémas resteront fermés. Les rassemblements seront toujours bannis, au-dessus de cinquante personnes, et il faudra conserver une liste des participants.
 

Un nouveau jour sans nouveau cas 

L'idée, c'est de remonter la piste si un nouveau cas de Covid-19 était détecté. Hier, les 92 dépistages n'ont rien donné, pour le douzième jour d'affilée. Il reste au Médipôle un patient en réanimation et trois autres malades du coronavirus. 
 

Retours à l'école en ordre dispersé

L'école aussi va reprendre, mais pas d'un coup. 
En province Sud, ça va se passer par demi-classe. Les élèves placés dans le premier groupe reprendront mercredi prochain, pour trois jours. Ceux du deuxième groupe reprendront les cours du lundi 27 avril au jeudi 30.
Rentrée dès mercredi prochain en province îles, également.
Mais la province Nord peaufine son calendrier.  

L'UGPE parle de rentrée précipitée

L'Union des groupements de parents d'élèves a rapidement réagi. L'UGPE regrette que le gouvernement n’ait pas pris en compte ses propositions, notamment de décaler cette rentrée. Elle craint un absentéisme accru, par manque de garanties sur la sécurité sanitaire.
A retrouver sur notre site
 

L'université reprend le 4 mai

C'est le lundi 4 mai que l'UNC reprendra les cours, non pas à distance, mais en conditions réelles, à Nouméa comme à Koné. Ce sera un soulagement pour les étudiants qui doivent vivre le confinement sur le campus, dans les conditions qu'ils peuvent.
Explications et infos pratiques ici :  

Pas de ciel ouvert avant des semaines

A partir du 4 mai, les règles du jeu devraient encore être adaptées, en fonction de la situation. Ce qui ne risque de ne pas changer avant des semaines, c'est l'importance des gestes barrière, et la fermeture des frontières. Toujours pas d'arrivées de passagers de l'extérieur, à Tontouta ou dans les ports, en dehors des résidents à rapatrier. Il est aussi question d'un lien minimal pour des déplacements impérieux ou pour assurer la sécurité. Dans tous les cas, quatorzaine obligatoire.
 

Les premiers rapatriés de l'Hexagone

Hier, il était question de 857 personnes confinées en quatorzaine dans un hôtel. Elles vont être rejointes aujourd'hui par quelque 130 Calédoniens en provenance de Paris, via le Japon. C'est le premier vol de rapatriement depuis la Métropole. Il a décollé de Roissy jeudi à 13 heures - horaire de France.
 

Solidarité entre Loyaltiens

Les liaisons inter-îles, elles, vont pouvoir reprendre. A ce jour, des centaines de Loyaltiens se trouvent contraints de rester sur la Grande terre. Depuis hier matin, une aide alimentaire leur arrive grâce aux produits rassemblés par les habitants des îles.  

Arrêt du pont aérien avec les îles

Mais on apprenait hier soir la suspension du pont aérien mis en place le temps du confinement entre Magenta et les îles. Une décision prise par la compagnie Air Loyauté après un contrôle de gendarmerie à Maré. Les forces de l’ordre auraient remis en cause la valeur juridique des réquisitions utilisées pour les rapatriements sanitaires, précise la province. Depuis fin mars, Air Loyauté assurait le transport de fret, essentiellement sanitaire, et les évasans.
Plus de précisions à venir.
 

Un prêt de 28 milliards garanti par l'Etat

L'Etat donnera sa garantie jusqu'à 28,5 milliards de FCFP pour un prêt consenti par l'Agence française de développement à la Nouvelle-Calédonie. Un soutien confirmé par le projet de loi de finances rectificatives, que les députés ont commencé à discuter ce jeudi. Il doit notamment couvrir le dispositif de chômage partiel.
 

L'intersyndicale Covid 19 dénonce les congés payés imposés

Les mesures de chômage partiel prises samedi sont saluées par l'intersyndicale UTCFE-CGC, USTKE, Fédération des fonctionnaires et Cogetra. Mais tous se dressent contre les douze jours de congés payés imposés aux salariés. Explications ici.
 

L'USTKE entend veiller à la sécurité sanitaire des salariés 

L’USTKE insiste par ailleurs sur la sécurité sanitaire des salariés appelés à travailler dans les secteurs d’activité reconnus essentiels pour la gestion de la crise. 
 

Histoires de confinement

En attendant la fin du confinement strict, nous sommes allés voir comment il était vécu dans les ensembles collectifs des quartiers populaires. Puis ronde de nuit avec la police municipale de Dumbéa, où le couvre-feu en vigueur par endroits a été prolongé cette semaine.Et un tour à Pouébo où l'absence des colporteurs privent beaucoup d'habitants d'un petit pécule habituel.    

Blagues à part !

Il ne reste qu'à en rire et ça, les Calédoniens savent faire. Condensé de délires anti-déprime made in NC !
 ​​​​​​​