Le coronavirus au cœur de l’actu à la 1 du lundi 23 mars 2020

l'actu du matin
Actu à la 1 du 23 mars 2020
©NC la 1ere
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie, c'est un cinquième cas de coronavirus officialisé hier soir et le passage en confinement général la nuit prochaine. Avec tout ce que ça implique. 

Vers le grand confinement

Le dimanche 22 mars aurait dû être dédié aux élections municipales. Mais le second tour a été reporté, et ce jour restera dans les mémoires comme celui où a été annoncé le passage de la Nouvelle-Calédonie au stade du confinement.  

A minuit la nuit prochaine

Un confinement général et strict à domicile, qui entrera en vigueur dans la nuit de lundi à mardi, à minuit, pour au moins quinze jours. Le président du gouvernement et le haut-commissaire se sont chargés de le dire hier après-midi, lors d’une double déclaration solennelle suivie en direct par des milliers de Calédoniens. Un nouveau point de presse est prévu aujourd'hui, à 15 heures, qui sera retransmis en direct sur toutes nos antennes.
Les informations sur le coronavirus condensées sur le site de la Nouvelle-Calédonie ici.
 

Au moins cinq cas

En fin de journée, un cinquième cas de coronavirus a été confirmé. Le malade a voyagé au Brésil avant de revenir au pays le 16 mars, et de présenter des symptômes quatre jours après. Il est pris en charge au médipôle.Samedi soir, déjà, on apprenait l’existence de deux autres malades. Il s’agit d’une quinquagénaire rentrée de formation en métropole, et d’une sexagénaire qui n’a pas voyagé depuis plusieurs mois. C’est donc un cas autochtone, et pas importé.
 

C’est quoi, le confinement ?

A partir de demain, mardi, les rassemblements et réunions sont interdits, aussi bien dans la sphère publique que privée. La population doit rester à la maison et limiter à l’essentiel ses déplacements à l'extérieur.
Les commerces seront fermés, sauf ceux qui répondent à un besoin essentiel d'alimentation et d'hygiène, ainsi que les stations-service (la liste doit être connue aujourd’hui).
 

Une activité économique réduite mais maintenue

L’activité doit toutefois se poursuivre, a précisé le gouvernement : certains seront autorisés à sortir, les personnes travaillant dans les mines, l’agriculture, et les services vitaux. Pour le reste, le télétravail doit être privilégié. Celles et ceux qui sont dans l'obligation de se rendre au travail devront respecter les gestes barrières.
Le détail à retrouver ici et sur nos antennes.
 

Les gestes barrières ?

Tousser ou éternuer dans le pli de son coude.
Garder une distance minimum d’un mètre avec les autres.
Se laver vous fréquemment les mains au savon ou gel hydro- alcoolique, pendant vingt secondes au moins. 
Mettre un masque si vous êtes malade.
 

Près de deux mille de personnes déjà confinées

Rappelons que le confinement a déjà été mis en place pour une partie de la population. Selon le point d’hier après-midi, environ 930 personnes étaient isolées dans plusieurs hôtels de la place. A peu près autant se trouvaient en auto-confinement chez elles. Comme ce Calédonien, de retour de la Gold coast, qui a témoigné sur nos antennes : 

L'appel, un peu différent, des provinces

Les présidents des provinces Sud et Nord ont réagi à l’annonce du confinement général, de façon quelque peu différente.
Dans le Sud, Sonia Backès a appelé les habitants à «se confiner chez eux, dès que possible, dès ce [dimanche] soir pour ceux qui le peuvent». Elle annonce qu’une somme de 500 millions est débloquée pour les petites entreprises.
Au Nord, Paul Néaoutyine a relayé la consigne d’un confinement le 23 mars à minuit, en demandant «à nos populations des villages et des tribus de ne pas céder à l’affolement». Tous les services de la province Nord seront fermés ce lundi, à l’exception des dispensaires. 
Deux déclarations à retrouver ici : 

NC la 1ere adapte son fonctionnement 

Suite à cette mesure de confinement général, Nouvelle-Calédonie la 1ère s’adapte elle aussi : plusieurs de nos émissions seront suspendues et les équipes seront réduites.
 

Les rapatriements priorisés

Côté rapatriement des Calédoniens bloqués à l'extérieur du pays, la priorité sera donnée aux personnes dont la présence est essentielle, a-t-il été expliqué hier. A savoir les professionnels de santé et les Calédoniens qui se trouvent dans des situations humanitaires délicates.
 

«Questions pays» spécial coronavirus

Parmi les rendez-vous maintenus, ce lundi à 12h15, l’émission radio Questions pays. Elle sera dédiée au Covid-19. Steeven Gnipate recevra plusieurs invités pour nous parler de ce virus mortel qui touche également le pays.
 

Le CHT se dit fin prêt

Hier en fin de journée, le médipôle a ouvert ses portes aux journalistes pour démontrer sa capacité de réaction face à une épidémie de Covid-19. Les malades porteurs y sont hospitalisés en médecine interne. Une trentaine de lits sont dédiés au virus, un quota qui peut si nécessaire dépasser la centaine. Les cas les plus graves seront transférés dans une unité de réanimation dédiée à cela. 
A retrouver en bref ici et plus longuement dans la journée
Ce matin, l’invité de la matinale radio était Matthieu Serrier, réanimateur au CHT et vice-président de la commission médicale d’établissement. 
 

Que faire en cas de symptômes ?

Les symptômes ? Fièvre, maux de tête, fatigue, toux et maux de gorge, courbatures, gêne respiratoire. Mais inutile de vous précipiter aux urgences. Composez le 15 ou le n° vert, 05 02 02. Six professionnels de santé sont dédiées à informer et orienter les Calédoniens.
 

Barrage filtrant à Gouaro

Hier matin, un barrage filtrant a été installé à Bourail, côté bord de mer à hauteur de Gouaro, par les habitants de la tribu et d’autres Bouraillais. Ils protestaient contre la réquisition de bungalows au Sheraton, au domaine de Deva pour accueillir des personnes confinées. Contacté, l'hôtel dément avoir été réquisitionné. Depuis vendredi, il indique ne recevoir aucun clients et rester fermé au public.
 

Tous solidaires

L’union sacrée en ces temps troublés, c’est ce que demande une figure bien connue du sport en province Nord, Jean-Marc Ounémoa. L’ancien gardien de la sélection calédonienne de football, l’actuel entraîneur de la JS Baco, appelle à plus de solidarité. Il encourage aussi les artistes et sportifs à relayer les messages de prévention et de solidarité. 

Les Calédoniens réagissent

D’autres Calédoniens ont livré leurs impressions après l’annonce du confinement général. La nouvelle semblait plutôt bien perçue, hier après-midi. Pendant ce temps, les wingfoils, planches à voile et kitesurfers s’en donnaient à cœur joie sur les baies de Nouméa. Malgré les recommandations de limiter les déplacements. Ambiance ici: 

L’OPT garde ouvertes certaines agences

Pour assurer le service public, l’OPT s’adapte de façon à maintenir «ses activités essentielles à la population, dans le respect absolu de la santé de ses collaborateurs et de ses clients, avec des dispositions particulières pour limiter la propagation du virus». L’Office ouvre les agences équipées d’hygiaphones, le matin, de 7h30 à 11h30 pour une fin de service à midi. 
La liste ici, à retrouver sur notre site dans la journée.
 

Les titres de séjour prolongés

Le haut-commissariat prolonge de trois mois la validité des titres de séjour. L’accueil des demandeurs se fera exclusivement sur rendez-vous. Pour les urgences, accueil téléphonique maintenu au 23 03 29 (également un courriel : etrangers@nouvelle-caledonie.gouv.fr).
 

Ils fabriquent leur propre masque

Le gouvernement a annoncé la commande de deux millions de masques. En attendant, des initiatives se multiplient pour les fabriquer soi-même. Des masques d’appoint qui peuvent dépanner, sans pour autant disposer de garanties officielles. 
Un sujet à retrouver sur nos antennes.
 

Premier mort du Pacifique, à Guam

Une femme est décédéée hier matin à Guam, et il s’agit du premier décédé lié au coronavirus dans le Pacifique insulaire. Selon le gouvernement local, elle était apparentée  à un habitant récemment rentré de voyage. Elle souffrait d'une maladie rénale en phase terminale, état qui a fortement compromis son système immunitaire. 

Grave accident de la route à Voh

Dans l’actualité qui ne concerne pas la pandémie, un grave accident de la route survenu à Voh hier à la mi-journée a fait deux blessés. Deux véhicules en cause. L’un tractait l’autre. Dans un virage au niveau de Temala,  la barre de traction a cassé, les deux voitures se sont percutées. Les victimes ont été évacuées à l’hôpital de Koné.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live