Covid-19 : l’ouverture à la vaccination aux plus de 16 ans séduit les étudiants

coronavirus
Vaccination plus de 16 ans
©Carawiane Cariawane / Nc la 1ere

Depuis lundi, la vaccination est ouverte en Nouvelle-Calédonie à toutes les personnes de plus de 16 ans, sur autorisation des parents. L’occasion pour les étudiants souhaitant poursuivre leurs classes à l’étranger, de se protéger. 

Les Tran n’ont pas hésité. Dès l’ouverture de la vaccination à toutes les personnes de plus de 16 ans, lundi 17 mai, les époux Tran ont tout de suite pris rendez-vous pour leurs deux fils, David et Steeven.

"Ça permet de me protéger"

David, l’aîné âgé de 18 ans, envisage d’étudier la biologie au Canada l’an prochain, mais pour voyager, il doit se faire vacciner. "Il y a des pays comme le Canada qui exigent d’être vacciné et comme je ne suis pas contre les vaccins, ça me permet de me protéger. Pratiquement tous mes copains l’ont fait", précise David Tran.

Son frère Steeven est, lui, mineur. À 17 ans, il étudie au lycée Blaise-Pascal à Nouméa. Il envisage aussi de poursuivre ses études hors de la Calédonie. Le jeune homme n’a pas rechigné à se faire vacciner. "Comme j’aide souvent au travail de mes parents, ça m’amène à rencontrer beaucoup de gens possiblement porteurs de la Covid-19, souligne-t-il. Je compte aussi partir au Canada plus tard, donc ça fait une pierre deux coups.

"Une nouvelle catégorie de la population vient se faire vacciner"

Au Receiving, qui accueille le plus grand centre de vaccination du territoire, ce sont chaque jour plus de 450 personnes qui sont vaccinées. "Depuis l’ouverture de la vaccination à toute la population de 16 ans et plus, on voit une nouvelle catégorie de la population qui vient se faire vacciner, explique Marlène Chauvin, coordinatrice du centre de vaccination Cafat du Receiving. Notamment les jeunes étudiants, qui vont poursuivre leurs études à l’étranger. Ou pour certains, qui viennent de passer leur concours à l’écrit et qui partent passer l’oral en France."

Selon les derniers chiffres de l’agence sanitaire, depuis le début de la vaccination il y a quatre mois, plus de 37 000 personnes ont reçu les deux doses du vaccin Pfizer. Pour rappel, les mineurs doivent être accompagnés d’un parent ou d’un représentant légal, ou venir avec un accord parental signé.

Le reportage de Dave Waheo-Hnasson et Carawiane Carawiane :