Covid-19 : la Calédonie devrait profiter du stock national de vaccins

gouvernement de nouvelle-calédonie
Christopher Gygès, porte-parole du gouvernement.
Christopher Gygès, porte-parole du gouvernement. ©Coralie Cochin / NC la 1ere
Alors qu'il présentait les décisions prises ce jour par la Nouvelle-Calédonie, le porte-parole du gouvernement a annoncé que l'Etat répondait favorablement à la demande de solidarité nationale en matière de vaccins contre la pandémie de Covid.
[MISE A JOUR AVEC PRECISIONS] 

La nouvelle est arrivée par un courrier daté du 27 novembre, annonçait cet après-midi le porte-parole du gouvernement : face à la pandémie de Covid-19, la Nouvelle-Calédonie pourra bénéficier de la commande nationale de vaccins - quand il y aura vaccin. 
Ecoutez Christopher Gygès au micro de Coralie Cochin :

Christopher Gygès sur les vaccins Covid

 

Courrier

Thierry Santa a en effet reçu une missive des ministres de la Santé et des Outre-mer, Olivier Véran et Sébastien Lecornu, répondant favorablement à la demande de solidarité nationale que l'exécutif calédonien avait formulée. Il devrait s'agir des vaccins commandés par l'Europe, a priori dans le cadre du contrat avec les sociétés pharmaceutiques BioNTech et Pfizer. L'autorisation de mise sur le marché est attendue dans le courant du mois.
 

Quelle procédure ? 

La Nouvelle-Calédonie doit toutefois préciser la procédure qui sera appliquée : le-dit vaccin demande des conditions de livraison et de stockage très spécifiques, comme d'être conservé à moins 80 degrés. Le sujet reviendra mardi prochain sur la table du gouvernement collégial, afin de proposer un cadre précis.
 

Inconnues

Dans l'intervalle, impossible de dire à cette heure qui serait concerné par ce vaccin, s'il serait obligatoire, ses conditions d'application ou les conséquences sur le système de quatorzaine, par exemple. Selon le communiqué diffusé par le gouvernement dans la foulée, «la stratégie de vaccination qui sera mise en œuvre par la Nouvelle-Calédonie sera élaborée sur la base des recommandations de la Haute autorité de santé et de l’Organisation mondiale de la santé, en fonction du contexte épidémiologique local, caractérisé par une absence de circulation du virus. Le plan de vaccination qui en découlera sera subordonné à la quantité de vaccins dont la Nouvelle- Calédonie pourra disposer et priorisera les personnes les plus exposées.» 
 

Avant d'autres vaccins

Gouvernement qui précise également : «Cette commande nationale s’intègre dans le cadre d’importants travaux engagés par la France avec ses partenaires européens, sous l’égide de la Commission européenne, afin d’obtenir un portefeuille étoffé et diversifié de vaccins. D’autres vaccins, aux conditions de transport moins contraignantes, pourraient être mis sur le marché début 2021.» Rappelons qu'à ce jour, la Calédonie décompte 33 cas de Covid, tous d'origine extérieure.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live