Covid-19 : la création d’un certificat sanitaire autorisée en Nouvelle-Calédonie

coronavirus
Certificat de vaccination remis en Nouvelle-Calédonie dès la première injection anti-Covid.
Certificat de vaccination remis en Nouvelle-Calédonie dès la première injection anti-Covid. ©NC la 1ere

Le gouvernement a annoncé, mardi, la mise en place de ce document qui doit permettre aux Calédoniens de circuler plus facilement dans les pays qui l’exigeront.

Il s’appellera Passesante-NC. Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a autorisé, mardi 15 juin, la création d’un certificat sanitaire Covid-19 au format européen. À partir de début juillet, ce dispositif, développé en lien avec les services de l’État, précise le gouvernement, va permettre la délivrance d’un certificat sanitaire au standard européen aux personnes vaccinées en Nouvelle-Calédonie. Ce document, assorti d’un QR Code, doit faciliter la circulation des Calédoniens au sein des territoires qui l’exigeront, tout en préservant la confidentialité des données individuelles de santé.

Une décision qui intervient alors qu’un pass sanitaire est entré en vigueur en Métropole depuis le 9 juin pour pouvoir participer à certains événements ou se rendre dans certains lieux publics et qu’un certificat sanitaire européen doit entrer en vigueur au 1er juillet pour faciliter la circulation au sein de l’Union européenne. Un document muni d’un QR code qui ne figure pas actuellement sur les carnets de vaccination calédoniens contre le Covid-19.

Les modalités de délivrance précisées "prochainement"

Début juillet, le Passesante-NC sera opérationnel pour les personnes vaccinées en Nouvelle-Calédonie. Elles pourront se voir délivrer auprès d’un guichet unique un certificat muni d’un QR code qui pourra être scanné et ainsi justifier de leur statut vaccinal, détaille le gouvernement dans un communiqué.

Courant septembre, un QR code pourra être fourni aux personnes qui souhaitent justifier d’un test de dépistage PCR négatif au Covid-19, réalisé en Nouvelle-Calédonie, ou de leur rétablissement à la maladie. Il est également prévu l’intégration de certificats de sérologie positive, qui prouvent l’immunisation au Covid-19, dans l’hypothèse où des pays de la zone Pacifique pourraient exiger ces preuves pour l’entrée sur leur territoire. "Les modalités pratiques de délivrance seront précisées prochainement", assure le gouvernement.