Covid-19 : la population de vaccinés rajeunit

coronavirus
Vaccinodrome à la mairie Nouméa, 17 juillet 2021, jeune vaccinée
Deuxième vaccinodrome à la mairie de Nouméa, le 17 juillet 2021. ©Sheïma Riahi / NC la 1ere
Afin de rouvrir les frontières, le gouvernement appelle à se faire davantage vacciner. Alors qu’il faudrait 180 000 personnes pour atteindre l'immunité collective, un tiers a fait la démarche. Samedi, le vaccinodrome à la mairie de Nouméa a fait le plein de volontaires. Dont de nombreux adolescents.

Ils sont venus en famille pour recevoir leur première dose. Chez les Guilpain, les parents sont vaccinés. Alors pour les enfants, âgés de treize et seize ans, rien de plus normal que d’en bénéficier gratuitement ce samedi, à la mairie de Nouméa. 

Il n’y a pas tellement le choix, si on veut pouvoir voyager.

Amandine Guilpain, seize ans

 

"Une évidence" 

"J’en ai discuté avec mes enfants", précise le père, Stéphane. "Ils étaient pour. Pour eux aussi, c’est une évidence." Une évidence, pour tous les adolescents que nous avons interrogés à ce vaccinodrome.  

C’est déjà pour me protéger, et j’espère que les frontières vont rouvrir, j’ai envie de voyager. 

Winsley Nakamura, quatorze ans


Une vaccination sur la base du volontariat.

Comme ça, tous les membres de la famille étaient vaccinés, c’était plus pratique. 

Rose Monge, quatorze ans 

 

Vaccinodrome à la mairie Nouméa, 17 juillet 2021, jeune vaccinée
Deuxième vaccinodrome anti Covid-19 à la mairie de Nouméa, le 17 juillet. ©Sheïma Riahi / NC la 1ere

 

Regain de fréquentation

A la mairie de Nouméa, les équipes de la DASS observent un regain de fréquentation auprès des douze ans et +. "Les parents sont déjà vaccinés et ils ramènent les enfants… D’autres viennent en famille pour se faire vacciner tous en même temps", décrit le docteur Anne Pfannstiel, médecin à la direction des Affaires sanitaires et sociales.

Effectivement, ils ont vu l’intérêt de la vaccination. Pour voyager mais je pense qu’ils ont aussi compris que prochainement, on sera bien obligés de rouvrir les frontières et que le virus risque de rentrer. C’est important que tout le monde soit vacciné le plus rapidement possible. 

Dr Pfannstiel, DASS


Pas de chiffre officiel mais une population de vaccinés qui a considérablement rajeunie, selon les services du gouvernement. En tout, 1 592 personnes ont reçu une injection, samedi, au vaccinodrome de Nouméa. Dont 722 premières doses.  

Un reportage de Sheïma Riahi et Cédric Michaut à retrouver au JT