Covid, justice, politique, usine du Sud, SLN : l’actu à la 1 du vendredi 26 mars 2021

l'actu du matin
Actu à la 1 du 26 mars 2021
©NC la 1ere

L’essentiel de l‘actualité en Calédonie ce matin avec un cas «local» de Covid détecté hier, l'annonce autour du confinement reportée à demain, les assises remises en cause, une affaire de «cyberpédocriminalité», le gouvernement convoqué le 1er avril et la situation aussi bien à Vale qu'à la SLN.

Un cas «local» détecté hors quatorzaine

L’espoir d’un prochain déconfinement en a pris un coup, hier soir. La journée avait pourtant commencé avec des nouvelles encourageantes. Oui, dans la matinée, le gouvernement annonçait la détection de quatre cas positifs la veille. Mais le filtre de la quatorzaine à l'hôtel avait à nouveau joué son rôle protecteur : il s'agissait de quatre personnes revenues de Wallis par le vol du 10 mars et placées en isolement depuis (compte-rendu du point presse ici). 

A la recherche des personnes-contact

Seulement voilà, nouvelle information diffusée vers 18 heures : les dépistages du jeudi ont révélé un cas «local», hors quatorzaine. Avec enquête complémentaire de la DASS afin d’identifier les personnes-contact de ce nouveau patient et l’origine de la contamination. Le décompte Covid passe ainsi à 63 cas depuis le 7 mars 2021 (121 depuis le 18 mars 2020). 

On devrait en savoir plus au point sanitaire quotidien, à retrouver en direct à 10 heures sur nos antennes télé et radio ainsi que notre page Facebook.

L'annonce sur le confinement repoussée à demain

Dans ce contexte, les Calédoniens ne savent plus s'il faut s'attendre à un confinement plus long que prévu ou à une sortie de déconfinement dès dimanche soir comme prévu. Et pour en savoir davantage, ils vont devoir attendre un jour de plus. Au lieu de préciser la suite aujourd'hui comme prévu, les autorités ont repoussé l'annonce à demain, samedi.

Transfert de patients

Des malades transférés du Médipôle à la clinique Kuindo-Magnin ? Pour soulager le seul service qui traite le Covid-19, et augmenter sa capacité, le CHT Gaston-Bourret peut faire appel aux centres hospitaliers de proximité. Mercredi, six patients du service pneumonie ont ainsi "déménagé" de Koutio à Nouville. 


Lifou : mariages reportés et «kovasio» annulée

La crise sanitaire bouleverse le calendrier. A Lifou, cette année encore, les mariages coutumiers sont chamboulés à la demande des districts. Annulations et reports ont été précisés hier par le conseil de l'aire drehu.

Par ailleurs, la convention protestante est annulée pour la seconde fois en deux ans. Cette année, c’est la tribu de Mou qui devait accueillir la célébration de la Pâques, le week-end des 3 et 4 avril. L’organisation d'un tel évènement mobilise les populations et demande beaucoup d’investissement. Alors à cette annonce, les habitants n’ont pas caché leur déception.
A retrouver ce matin sur notre site

Wallis décompte 352 cas

A Wallis et Futuna, le point sanitaire d'hier fait état de onze cas détectés en plus. Cela porte à 352 le nombre de personnes testées positives depuis le début de la crise. Onze patients sont hospitalisés, dont quatre en réanimation.

Un variant papou identifié en Australie

Ailleurs dans la région, cette découverte d'un variant papou du virus. C'est l'Australie qui a donné l'alerte hier, via les autorités sanitaires du Queensland. Elles l'ont identifié chez 64 personnes qui toutes ont voyagé récemment en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Un pays où la pandémie fait rage, avec désormais plus de quatre mille cas recensés. Ce nouveau variant pourrait expliquer cette flambée, selon un médecin de Port Moresby interrogé par nos confrères de la chaîne australienne ABC. Il ne serait toutefois pas aussi contagieux que ses cousins, les variants anglais et sud-africains, estiment les scientifiques

Flambée en PNG

Cela ne suffit pas à rassurer les autorités sanitaires papoues confrontées à la saturation d’un système médical déjà fragile. Une femme est ainsi décédée cette semaine sur le parking de l’hôpital de Port Moresby. Elle avait bien été prise en charge par les équipes d’urgence, mais n’avait pu entrer dans l’établissement. La situation en PNG préoccupe en tout cas l’Australie voisine : Canberra a annoncé l’envoi, cette semaine, de huit mille doses de vaccin destinés au personnel soignant papou.

Les assises commencent (peut-être) la semaine prochaine

Retour en Calédonie où la pandémie, ou plutôt le confinement, fait planer l'incertitude sur la prochaine session d'assises. Après la révision de la liste des jurés lundi, elle doit commencer mardi, par ce douloureux féminicide : un jeune homme doit répondre du meurtre de sa petite-amie retrouvée morte au Mont-Dore, le 9 août 2019. Mais cette première session de l'année pourrait être remise en question par l'absence de liaisons entre la Grande Terre et les Loyauté, où se trouvent des accusés, des jurés et des témoins.


Une affaire de cyberpédocriminalité

Justice toujours, avec une nouvelle affaire de pédocriminalité qui doit être jugée ce matin au tribunal correctionnel de Nouméa. Le prévenu, un quinquagénaire, a été piégé sur les réseaux sociaux par un collectif de citoyen grâce au faux profil d’une pré-adolescente de treize ans. L’homme est poursuivi pour propositions sexuelles sur mineur de moins de quinze ans et pour diffusions d’image à caractère pornographique. 
A suivre aujourd'hui

Le dix-septième gouvernement se revoit le 1er avril

Passons à la politique avec cette question incertaine : y aura-t-il un président du dix-septième gouvernement jeudi prochain ? Les onze membres élus le 17 février ont été convoqués par le haut-commissaire pour une troisième tentative, le 1er avril. Date à partir de laquelle l'Etat doit reprendre la main sur l'élaboration d'un budget de la Nouvelle-Calédonie avec la Chambre territoriale des comptes. 

 

La Calédonie évoquée dans le livre de Manuel Valls

L’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie est évoqué dans un livre qui paraît cette semaine : Pas une goutte de sang français, par Manuel Valls. Revenant sur son parcours et ses convictions, l'ancien Premier ministre consacre un chapitre à la Calédonie. Réaffirmant qu'il «ne souhaite pas l'indépendance», il se dit «un peu inquiet» quant à l'éventuel troisième référendum.


Crispation à Yaté autour des licenciements à Vale NC

Sur le terrain du nickel, les blocages persistent, à Yaté, à quelques jours de la reprise annoncée à l'usine du Sud et de la signature de son rachat. Point de crispation : le licenciement d'une trentaine de personnes à Vale NC suite aux exactions survenues durant le bras de fer autour de sa cession. Des discussions doivent se poursuivre aujourd'hui.


Situation toujours compliquée à la SLN

Côté SLN, la reprise espérée se fait encore attendre et l'objectif d'un retour à la rentabilité reste fragile. Alors que les cours du nickel sont favorables depuis près de six mois, la première entreprise privée de Calédonie a dû faire face à des blocages, une dépression, un cyclone et le second confinement. Et il en était question au JT d'hier avec son directeur général.