Covid-19 : le masque reste obligatoire à l'hôpital et chez le médecin

coronavirus
Présentation d'un masque par une pharmacienne inspectrice de la DASS, avril 2020
Présentation d'un masque par une pharmacienne inspectrice de la DASS, en 2020. ©NC la 1ere
Face au taux d'incidence qui a augmenté ces derniers jours, les mesures anti-Covid sont maintenues jusqu'au 12 juin en Nouvelle-Calédonie. Le port du masque reste obligatoire pour les majeurs dans les établissements accueillant malades et personnes vulnérables.

Le coronavirus continue de circuler sur le Caillou. Selon le dernier bilan sanitaire, le taux d'incidence repart à la hausse. Le gouvernement indiquait, le mardi 3 mai, qu'il était de 61 cas sur 100 000 personnes, contre 35 cas au 26 avril. Aussi le gouvernement et le haut-commissariat ont-ils décidé de prolonger pour cinq semaines les mesures de lutte contre le coronavirus déjà en vigueur. Celles-ci seront donc effectives jusqu'au 12 juin à minuit. 

Le port du masque reste obligatoire, dès l'âge de 18 ans,  dans tous les lieux fréquentés par des personnes malades ou vulnérables. Il s'agit des cabinets médicaux, paramédicaux, des pharmacies, des laboratoires de biologie médicale ainsi que des services et établissements de santé, sociaux et médico-sociaux.   

Gestes barrière

Le masque n'est pas obligatoire dans les autres lieux. Son port est toutefois recommandé lors des activités en intérieur aux personnes vulnérables, à celles qui les côtoient, aux non vaccinés et à ceux qui ne disposent pas d'un schéma vaccinal complet.  

Le port du masque demeure fortement recommandé aux personnes malades et notamment à celles qui ont été contaminées par le virus de la grippe ou celui du coronavirus.

Pour éviter la propagation du virus, les gestes barrière aussi restent en vigueur. Le gouvernement rappelle que les déplacements, les activités collectives et professionnelles doivent se faire dans le respect de la distanciation sociale.