Debrayage à Newrest : le personnel défend son professionnalisme

société
Debrayage Newrest
Débrayage des employés de Newrest le 27 septembre 2018 ©Jeannette Peteisi / La 1ère
Alors que les cantines des écoles maternelles et primaires sont fermées depuis hier en raison de la multiplication des cas d'intoxication alimentaires supposées, les employés de Newrest dénoncent les suspicions à leur égard. 
 
Pas de cantine pour les petits Nouméens à l'heure du déjeuner aujourd'hui. Une situation amenée à durer, au moins, jusqu'à jeudi prochain. Dans ce contexte de crise, les 125 employés de Newrest ont mené une opération de débrayage durant 55 minutes ce matin. 
 

"Nous trouvons anormal et injustifié de s'attaquer à nous"    


Devant le siège de l'entreprise, située au 4ème kilomètre, la centaine d'employés a tenu à défendre la qualité de son travail et dénoncer les accusations " non fondées " d'intoxications alimentaires dont ils se disent victimes. Les employés affirment subir un acharnement non justifié comme l'explique Marie-Françoise Rémond, responsable comptable du Comité d'hygiène sécurité au travail : " Nous travaillons dans cette société, pour certains depuis 30 ans, donc depuis l'ouverture de la société. Nous trouvons anormal et injustifié de s'attaquer à notre personnel de cette façon sachant que les process de sécurité alimentaire et d'hygiène sont en progression et que nous avons des contrôles systématiques tous les jours. Le SIVAP nous accompagne régulièrement. Nous ne comprenons donc pas cet acharnement contre notre société sachant que nous ne sommes pas les seuls acteurs de la distribution des repas de Nouméa et du Grand Nouméa.


Les procédures d'hygiène et de sécurité seraient toujours respectées 


Hier soir, le Gouvernement, la Province sud et la Mairie de Nouméa annonçaient leur décision d'imposer une fermeture à l'entreprise Newrest afin d'y réaliser une désinfection complète de ses cuisines. Une action qui sera conduite ce week end. Pour les employés de l'entreprise, cette décision des 3 collectivités remet en question leur travail, ce qu'ils n'acceptent pas dans la mesure où chacune des procédures d'hygiène et de sécurité aurait toujours été respectée. Y compris jusqu'à la livraison. " Quand les repas sont livrés et que les frigos des cantines ne sont pas à température, le chauffeur à ordre de ne pas livrer les repas. Il nous appelle généralement pour nous en informer, nous donne la température du frigo, si celui-ci est entre 3 et 5 degrés je demande une confirmation et la plupart du temps, c'est refusé donc les repas reviennent sur site. Nous annulons la livraison des repas et l'école nous contacte plus tard pour organiser une nouvelle livraison. Cela arrive environ une fois tous les quinze jours car les frigos des cantines sont parfois défectueux. Comme les nôtres aussi. Ca peut arriver à tout le monde. " ajoute Katia Bejard, responsable logistique de la Restauration Française. 

Des analyses très complètes se poursuivent actuellement sur les plats servis et sur l'environnement général des cuisines et des chaînes du froid et du chaud de l'entreprise. Les prélèvements ont été envoyés en Métropole. Newrest sera fermé ce samedi 29 et dimanche 30 septembre pour une désinfection complète de ses cuisines.  

 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live