Dépistage en pharmacie : une mesure difficile à mettre en place

coronavirus
manque pharmaciens province Nord
Ce mardi 14 septembre 2021, le gouvernement a annoncé la pratique de dépistages contre la Covid-19 en pharmacies avec tests antigéniques. Mais cette nouvelle mesure n’est pas facile à mettre en place pour tous les pharmaciens. Explications.

L’annonce a été faite ce mardi par le gouvernement. Comme leurs collègues de métropole, les pharmaciens de Calédonie vont pouvoir pratiquer des dépistages de Covid-19 par tests antigéniques. Les pharmaciens se préparent donc à accueillir ces patients.

Un casse tête pour les pharmacies
 

Pour certains, cette nouvelle mesure est un véritable casse-tête et cela pourrait donc prendre un peu de temps à se mettre en place dans les pharmacies. Dans son officine, Xavier Chauvin s’active, il vient de recevoir ses tests antigéniques, reste à tout mettre en place pour pouvoir les pratiquer, et ce n’est pas si simple.

“Les tests sont enfin arrivés, on va essayer de mettre ça en place le plus tôt possible, mais cela va être compliqué puisqu’il faut mettre en place un système informatique également, ce n’est pas que le geste à appliquer.”

Pratiquer les tests permet aux malades de s’isoler le plus tôt possible. Mais il faut aussi s’occuper des patients non-covid sans leur faire risquer la contamination. Alors dans un premier temps, le syndicat des pharmaciens estime qu’il vaut mieux que la population se rende dans les centres de dépistage du gouvernement.

Pour l’instant, on s’interroge sur les façons de la pratiquer. Étant donné que l’activité journalière est encore importante, on préfère encore que les gens aillent se faire dépister dans les centres de dépistage de la CAFAT et autres, mais nous sommes là pour répondre à la demande.

Christophe Delest, président du syndicat des pharmaciens


Inutile donc de se précipiter dans les pharmacies. Certaines sont prêtes, mais toutes attendent la publication de l’arrêté du gouvernement les autorisant à pratiquer les tests. À suivre. 

Reportage de Charlotte Mannevy